Premier trimestre en demi-teinte pour Nissan et Honda

L’exercice 2009 /2010 sera-t-il meilleur que le précédent pour les constructeurs automobiles japonais ? A voir les chiffres du premier trimestre pour Nissan et Honda, l’espoir est mince.

Partager


Pour Nissan, le partenaire de Renault, les trois premiers mois de son exercice ont été marqués par une perte nette de 16,5 milliards de yens (120 millions d’euros) et un chiffre d’affaires en chute de 35,5% sur un an, à 1 514,8 milliards de yens (11,4 milliards d’euros). Son résultat d’exploitation plonge de 86% sur un an, à 11,6 milliards de yens (86,7 millions d’euros). Le constructeur a été fortement touché par la chute de ses ventes mondiales (-22,8% sur un an), et particulièrement sur les marchés japonais (-21,6%), européen (-24,6%) et américain (-31,5%). Seules les ventes sur le marché chinois ont augmenté de 9,3% sur un an.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Des chiffres qui n’augurent rien de très positif pour le reste de l’exercice, le groupe prévoyant de le clore avec une perte nette de 170 milliards de yens (1,266 milliards d’euros). Reste que Carlos Ghosn, PDG du groupe, a confirmé que le groupe pourrait atteindre son objectif de retour à une trésorerie positive d’ici à la fin de l’exercice. « Nous commençons à observer des résultats positifs dans notre plan de redressement ». Et de miser sur les voitures électriques à zéro émission polluante pour « relancer la machine ». En outre, le constructeur a annoncé son intention d’agrandir l’usine qu’il possède en partenariat avec Dongfeng Motor à Canton pour y installer une nouvelle ligne de production.

Honda encore dans le vert

Son concurrent direct Honda Motor s’en sort légèrement mieux et évite le plongeon dans le rouge au premier trimestre 2009. Le constructeur a présenté un bénéfice net de 7,5 milliards de yens (58 millions d’euros), soit un recul de 95,6% sur un an. Dans le même temps, son bénéfice d’exploitation a reculé de 88%, à 25,1 milliards de yens (193 millions d’euros), pour un chiffre d’affaires de 2 002,2 milliards de yens (15,4 milliards d’euros).

Le groupe explique ces résultats par le recul de la production. En effet, sur les trois premiers mois de son exercice, les ventes mondiales automobiles ont marqué le pas, en diminuant de 20,4% et celles des motos de 17,1%. Autre facteur d’explication : l’impact défavorable de l’appréciation du yen. La hausse de la monnaie japonaise aurait soustrait 270,8 milliards de yens du résultat d’exploitation d’Honda.

Reste que malgré ces résultats à la limite du négatif le constructeur maintient sa situation, « grâce à des efforts continus de réduction de coûts et des coupures dans les dépenses administratives et de recherche et développement », explique le groupe. Ainsi, la direction a relevé ses prévisions de profits pour l’exercice 2009/2010 et table sur un bénéfice net de 55 milliards de yens (411 millions d’euros), au lieu des 45 milliards prévus initialement. En outre, l’entreprise prévoit un bénéfice d’exploitation sept fois plus important que prévu, à 70 milliards de yens (523,5 millions d’euros). Seul le chiffre d’affaires a été revu à la baisse, à 8 280 milliards de yens (61,9 milliards d’euros).

Plus globalement, c’est l’ensemble de la filière automobile japonaise qui est affecté et connaît une crise profonde.

%%HORSTEXTE:%%

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS