Premier semestre mitigé et confiance mesurée pour l’avenir chez Valeo

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Premier semestre mitigé et confiance mesurée pour l’avenir chez Valeo
Début d'année mitigée pour Valeo

L’équipementier automobile Valeo, détenu à 5,91 % par le Fonds stratégique d’investissement (FSI), a enregistré une perte de 213 millions d’euros au premier semestre 2009, alors que son bénéfice atteignait 100 millions d’euros à la même période en 2008. Son chiffre d’affaires recule de 28,4%, à 3,472 milliards d’euros. En cause ? Les importantes chutes de production des constructeurs automobiles et la délocalisation de la sous-traitance vers les pays émergents.

Reste que l’équipementier a ralenti sa chute au cours du deuxième trimestre, sa perte étant divisée par trois entre le premier et le deuxième trimestre. Sur les trois derniers mois, le groupe a vu ses ventes progresser de 14% par rapport aux trois mois précédents, notamment grâce au rebond de la production automobile, en hausse de 27% au deuxième trimestre. « Au deuxième trimestre, Valeo a démontré sa réactivité face à la crise et son efficacité dans la mise en œuvre de son plan d’économies », a commenté le directeur général du groupe, Jacques Aschenbroich. En effet, la diminution du nombre de divisions et le départ de 4 500 personnes depuis novembre ont permis au groupe d’épargner 313 millions d’euros sur l’objectif de 500 millions d’euros pour l’année.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Quant à l’avenir, le groupe table sur la poursuite de l’amélioration de la production automobile au troisième trimestre, dopée « par des programmes d’incitation à l’achat de véhicules neufs et de la croissance retrouvée des pays émergents, comme en Asie ou au Brésil ». Il prévoit une baisse de 7% de la production au second semestre, contre les 10% initialement annoncés. Reste que cet optimisme est prudent. Le groupe craint les sorties des dispositifs de prime à la casse et une nouvelle chute de la production.

%%HORSTEXTE:%%

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS