Premier pas vers la filialisation des activités mines d’Areva

C’est en octobre que le groupe nucléaire français doit créer sa filiale regroupant ses activités minières.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Premier pas vers la filialisation des activités mines d’Areva

Conformément à la demande et au calendrier fixé par l’Etat, Areva va réunir l’ensemble de ses activités minières sous une seule et même entité, appelée Areva Mines. C’est ce qu’indique un porte-parole du groupe le 6 septembre. Cette démarche est rendue possible après validation du projet par la direction et après consultation des instances représentatives du personnel.

La mise en place de cette nouvelle entité est la conséquence d’une demande du Conseil de politique nucléaire suite à la catastrophe de Fukushima en février dernier. Il réclamait au groupe de filialiser son activité minière afin d’en assurer le développement.
Une entrée de partenaires au capital de la filiale devrait être envisagée, mais les syndicats s’y opposent clairement. Ils craignent en effet une perte de contrôle.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Actuellement, l’Etat détient un peu moins de 90% du capital d’Areva. Les mines représentent environ 12% de son chiffre d’affaires total et 29% de son activité amont. Elles regroupent tant les activités d’exploration en Mongolie et en République Centrafricaine, que la réhabilitation des quelques 200 mines d'uranium fermées en France.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS