L'Usine Auto

Premier effet GM dans l'usine PSA

Pauline Ducamp , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

« L'alliance a tout chamboulé », déclarait la semaine dernière Jean-Luc Perrard, le directeur de l'usine PSA Rennes-La Janais. Le site devait accueillir la remplaçante de la C5, mais le projet a été gelé et devrait être repris par General Motors. En contrepartie, Rennes devrait accueillir le remplaçant de l'Opel Zafira de GM. Le monospace serait produit sur une plate-forme PSA, celle du 3008 et de la DS5, déjà industrialisée à Sochaux. PSA et son allié américain se répartissent actuellement la production des modèles pour réduire les coûts de fabrication. Les discussions s'achèveront en octobre. Parallèlement, GM s'engage dans un plan de réduction des coûts en Europe. Première mesure : la mise en vente de son usine de boîtes de vitesses automatiques de Strasbourg. Un millier d'emplois est en jeu.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte