Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Premier actionnaire d'Alstom, Bouygues veut revendre la moitié de ses parts

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Bouygues se désengage d'Alstom. Le 11 septembre, le groupe de BTP et de télécoms a annoncé la vente de 13% des parts d'Alstom.

Premier actionnaire d'Alstom, Bouygues veut revendre la moitié de ses parts
L'opération se fera par un placement réservé aux investisseurs institutionnels.
© Alstom

Bouygues va céder des parts dans Alstom. Mercredi 11 septembre, le spécialiste du BTP et des télécoms a annoncé la vente de la moitié de sa participation dans le groupe ferroviaire. Bouygues détient actuellement 27,7% du capital d’Alstom et souhaite laisser 13% des parts.

Bouygues, soutien du mariage Alstom-Siemens

En se basant sur le dernier cours de l’action Alstom, l’opération pourrait rapporter plus de 1,1 milliard d’euros à Bouygues. Elle se fera par un placement réservé aux investisseurs institutionnels. “À l’issue de ce placement, Bouygues conservera 14,7% du capital social d’Alstom”, précise le groupe de télécoms dans un court communiqué.

Premier actionnaire d’Alstom, Bouygues était entré au capital du groupe ferroviaire en 2006. L’entreprise avait alors racheté la part de 20% de l’État français.

Cette décision intervient malgré la bonne santé d’Alstom et après le mariage raté entre le fabricant du TGV et l’activité ferroviaire du groupe allemand Siemens. Une fusion soutenue par Bouygues mais rejetée par la Commission européenne en février. Le PDG de l’entreprise, Martin Bouygues, avait alors parlé d’un choix “stupide” et “destructeur”.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle