Preciturn placé en redressement judiciaire

Le tribunal de commerce du Puy-en-Velay (Haute-Loire) a confirmé, mercredi 18 mars, le placement en redressement judiciaire de l'entreprise Preciturn de Monistrol-sur-Loire. 37 emplois sont en jeu.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Preciturn placé en redressement judiciaire
Site Preciturn de Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire)

Le sous-traitant automobile Preciturn, basé à Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire), a été placé en redressement judiciaire, assorti d'une période d'observation de six mois, a-t-on appris auprès des salariés qui avaient rendez-vous, ce mercredi 18 mars, au tribunal de commerce du Puy-en-Velay.

En cause, un partenariat industriel entre PSA et la nouvelle direction du groupe AIAC, qui a repris le site de Monistrol-sur-Loire à l'été 2013, et qui n'a pas été honoré. "En neuf ans, il s'agit du neuvième plan social, souligne Pierre Mercein, secrétaire général adjoint de la CGT Haute-Loire. C'est très dur pour les salariés qui sont passés en quelques années de 180 à 37 aujourd'hui."

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Preciturn lâché par PSA

Cette décision intervient après de nombreuses années de difficultés financières. Le site auvergnat a été déclaré en cessation de paiement le 15 février 2015. Les 37 salariés de la société monistrolienne n'ont pas reçu à ce jour la totalité de leur salaire du mois dernier. En perdant la commande de PSA en octobre 2014, Preciturn a perdu 50 % de son chiffre d'affaires, selon la CGT. Depuis, les salariés chôment une semaine sur deux. Et les chances de reprise sont plus que faibles.

Cette société, implantée depuis une cinquantaine d'années à Monistrol-sur-Loire a employé jusqu'à 320 personnes. Elle est un acteur historique du métier de la visserie par frappe à froid en France. Elle livre en direct les principaux constructeurs automobiles français et européens mais également les équipementiers automobiles.

Geneviève Colonna d'Istria

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS