PPR se dote d'une filiale Internet

Le groupe Pinault-Printemps-Redoute ouvre un service d'accès gratuit à Internet et un portail. Premières réalisations de sa filiale interactive.

Partager

PPR se dote d'une filiale Internet

Et si les distributeurs traditionnels disposaient d'atouts pour être gagnants sur Internet ? C'est ce que pense Pinault-Printemps-Redoute. Le groupe dirigé par Serge Weinberg compte notamment transformer une bonne partie des 7,5 millions de porteurs de ses cartes de fidélité en acheteurs sur le Web. Une filiale dédiée, PPR Interactive, va canaliser les expériences des différentes enseignes (Fnac, Redoute, Printemps, Guilbert, etc.). " Mais les filiales gardent la maîtrise de leurs projets. PPR Interactive doit aider au recrutement de jeunes talents. C'est pour cela que nous créons notamment une pépinière e-commerce ", explique Bruno Crémel, 34 ans, ancien directeur du Plan et de la stratégie de PPR, qui devient président du directoire de PPR Interactive. La filiale va gérer les participations du groupe dans les nouvelles technologies (Kertel, Mobile Planet, Tradematch.com, etc.) et, surtout, le nouveau portail généraliste, baptisé Mageos. Plus qu'un portail, Mageos.com est avant tout un service d'accès Internet gratuit, lancé en partenariat avec Internet Télécom, qui travaillait déjà sur le service du même type Fnac.net. Mageos prend le relais auprès des 170 000 abonnés annoncés par la Fnac et compte devenir leader sur ce marché, grâce à des kits de connexion distribués par les filiales. Concurrencer LibertySurf Dans ce domaine, PPR affrontera LibertySurf, lancé en avril dernier par Bernard Arnault via sa filiale d'investissement high-tech EuropaWeb en partenariat avec le groupe britannique de distribution Kingfisher (Darty en France), qui a annoncé l'achat de l'opérateur Telecoms AXS. LibertySurf sera donc en mesure d'offrir un service " tout compris " de téléphonie via Internet, ainsi qu'un forfait d'accès incluant les minutes téléphoniques. Mais PPR Interactive pourrait bénéficier, de son côté et sur ce sujet, de l'expérience de Kertel (cartes téléphoniques prépayées) avec Club-Internet, qui a lancé un forfait de ce type en septembre. PPR Interactive est dotée d'un budget de lancement de 150 millions de francs. Cette année, les revenus tirés du commerce électronique de la trentaine de sites de PPR devraient avoisiner 100 millions de francs. Certes, Bernard Arnault garde une avance confortable avec son fonds Europ@Web doté de 3 milliards de francs et des investissements judicieux (courtier en ligne, enchères, etc.). Mais François Pinault n'entend visiblement plus se laisser distancer sur le terrain du Web.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS