Powerdale accueille GDF Suez à son capital

GDF Suez, via son nouveau fonds d’investissement interne, vient d’entrer au capital de Powerdale. Cette levée de fonds va permettre à la société belge, spécialisée dans le contrôle énergétique et dans les stations de recharge de véhicules électriques, d’accélérer son internationalisation et le développement de ses produits.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Powerdale accueille GDF Suez à son capital

C’est le premier investissement de GDF Suez New Ventures, le fonds doté de 100 millions d’euros lancé par le groupe français en mai dernier. Il vient de prendre 33 % du capital de Powerdale, une société belge créée en 2003, spécialisée dans le monitoring de la consommation énergétique des industriels et dans la fabrication de stations de recharge pour véhicules électriques.

GDF Suez, via sa filiale belge Electrabel, figurait déjà parmi les clients les plus importants de Powerdale avant la levée de fonds. "Au lieu d’une simple relation client-fournisseur, nous réfléchissions à une relation plus forte", explique Hugues Dhaeyer, l’un des trois associés de Powerdale. La création du fonds d’investissement de GDF Suez a permis de concrétiser rapidement le projet.

Powerdale en chiffres

Chiffre d’affaires : 1,5 million d’euros
Effectif : 13 personnes
Montant de la levée de fonds : NC
Investisseur : GDF Suez New Ventures
Secteur : cleantech, énergie

 

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Des relations commerciales privilégiées

"Il ne s’agit pas d’une prise de contrôle, souligne le cofondateur de Powerdale. Nous gardons notre indépendance et nous pourrons continuer à gérer nos propres clients." L’arrivée de GDF Suez au capital va néanmoins faciliter les relations commerciales entre les deux partenaires. "Nous sommes déjà invités à des réunions internes, ce qui n’était pas le cas avant", reprend Hugues Dhaeyer.

L’augmentation de capital, dont le montant n’a pas été dévoilé, va permettre à Powerdale de poursuivre son développement. "Nous voulons développer de nouveaux produits et accélérer à l’international", explique Hugues Dhaeyer. La société de 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires, qui emploie 13 personnes devrait notamment recruter une ou deux personnes dans les prochains mois.

Arnaud Dumas

L’argument convaincant

La technologie de monitoring de la consommation énergétique mise au point par Powerdale et ses stations de recharge de batteries électriques sont très en vogue, et pourraient permettre à GDF Suez d’ajouter de nouveaux services à sa palette.

 

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS