Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Poweo et Novacarb dans des projets de centrales biomasse

, ,

Publié le

Investissement

Spécialisée dans la production de carbonate, de bicarbonate et de sulfate de soude et de carbonate de calcium, la société Novacarb, à Laneuveville-Devant-Nancy (Meurthe-et-Moselle), va accueillir sur son site une unité de production d'électricité et de vapeur alimentée à partir de paille, de miscanthus, plante à fort potentiel énergétique connue sous le nom « d'herbe à éléphant » et de plaquettes forestières.

Porté par Poweo, ce projet a été retenu dans le cadre du deuxième appel d'offres biomasse lancé en décembre 2006 par les pouvoirs publics. Il consiste à installer une centrale de cogénération avec une chaudière couplée à une turbine à vapeur d'une puissance électrique de 16 MW à l'horizon 2010.

L'investissement sera de l'ordre de 50 millions d'euros et permettra de créer une quinzaine d'emplois sur le site, et d'autres emplois indirects dans les filières agricoles et forestières régionales.

Novacarb, qui fait partie du groupe chimique Novacap créé en 2003, emploie 300 salariés et réalise un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros. Ses produits sont destinés aux secteurs verrier et alimentaire, à la nutrition animale ou au traitement des eaux et des fumées.

Par ailleurs, Poweo remporte un autre projet dans l'est de la France, à Novillars dans le Doubs. L'opérateur de gaz et d'électricité dotera le site de la Papeterie du Doubs, filiale du groupe Otor, 2e fabricant français d'emballages en carton ondulé, d'une centrale à biomasse d'une puissance électrique de 16 mégawatts.

L'investissement est de l'ordre de 48 millions d'euros et génèrera une quinzaine d'emplois à sa mise en service, courant 2010. Le papetier qui utilise aujourd'hui uniquement du fioul lourd, pense réduire ses rejets annuels de CO2 de 250 000 tonnes. L'installation satisfera la totalité de ses besoins en vapeur. Les 126 millions de kWh d'électricité produits en parallèle et revendus à EDF, équivalent à la consommation énergétique de 51 000 foyers.

La majeure partie de l'approvisionnement en biomasse évalué à 190 000 tonnes par an proviendra des rémanents forestiers, résidus de l'exploitation forestière aujourd'hui non valorisés. Il sera complété par 10 000 tonnes de taillis à très courte rotation, cultivés en Franche-Comté sur des terres en jachère.

En Lorraine, Pascal Ambrosi et en Franche-Comté, Christiane Perruchot

Retrouvez le classement 2007-2008 des 3 600 premiers sites de production implantés en France dans notre hors-série annuel « L'Atlas des Usines » de L'Usine Nouvelle, actuellement en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle