Economie

Poutine, la bataille de l'Eurasie

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Poutine, la bataille de l'Eurasie
Après le G20, Vladimir Poutine va, dans les semaines à venir, continuer d’endosser son rôle favori, celui du "bad guy". En jeu, non seulement le bras de fer sur la Syrie, mais aussi l’Europe et l’Ukraine qui attisent sa colère. De fait, les tensions entre Moscou et le pays du président Viktor Ianoukovitch, pourtant réputé prorusse, ont enflé cet été : exportations bloquées sous de vils prétextes, menace de rétorsions commerciales ou de conséquences sur les flux énergétiques… L’origine du problème n’est pas une énième guerre du gaz (Moscou l’a gagnée), mais le projet de fiançailles entre Kiev et Bruxelles. L’Ukraine et l’Europe ont en effet signé, en mars 2012, un vaste accord d’association. Celui-ci, qui reste à ratifier, comporte notamment un[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte