Pourquoi Qatar Airways ne veut plus recevoir d'avions Airbus A350 (pour le moment)

Qatar Airways a annoncé mardi 8 juin qu'il n'accepterait plus les livraisons d'A350 d'Airbus, disant avoir constaté une usure accélérée de la peinture de certains des appareils déjà réceptionnés auprès de l'avionneur européen.

Partager
Pourquoi Qatar Airways ne veut plus recevoir d'avions Airbus A350 (pour le moment)
Qatar Airways dit avoir constaté une usure accélérée de la peinture de certains des A350 d'Airbus déjà réceptionnés. (Photo d'archive)

La guerre est-elle déclarée entre Qatar Airways et Airbus ? La compagnie aérienne émiratie a adressé fin mai une mise en garde à Airbus. "Qatar Airways continue de subir et a constaté des circonstances dans lesquelles la surface située sous la peinture de certains de ses A350 se dégradait à un rythme rapide", a expliqué à Reuters un représentant de la compagnie. Cette dernière aurait prévenu Airbus de possibles "répercussions industrielles" si le défaut constaté ne trouvait pas de solution.

La compagnie a décidé de clouer au sol certains de ses appareils "jusqu'à ce que le défaut et ses origines puissent être compris et réglés". "Qatar Airways va exiger que ce défaut et ses origines soient tout à fait appréhendés et corrigés avant de réceptionner d'autres Airbus A350", a-t-il martelé.

Un porte-parole d'Airbus a déclaré que le groupe était continuellement en discussions avec ses clients mais que ces pourparlers étaient confidentiels.

A LIRE AUSSI

[Vidéo] A bord du premier Airbus A350-1000 de Qatar Airways qui relie Paris et Doha

avec Reuters (Alexander Cornwell; version française Nicolas Delame, édité par Blandine Hénault)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS