Pourquoi les cours du pétrole enchaînent les records ?

Le pétrole a franchi hier une nouvelle barre historique, à 111 dollars le baril de brut léger américain, soit une hausse de quelque 50 dollars sur un an. François Lescaroux, économiste à l'Institut français du pétrole, nous éclaire sur les facteurs et enj

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Pourquoi les cours du pétrole enchaînent les records ?
Depuis six mois, le prix du pétrole a gagné plus de 30 dollars, 80 depuis janvier 2004, et bat son record historique presque tous les jours depuis deux semaines. Comment expliquer cette flambée dont on imagine mal le reflux ?
François Lescaroux :
Le principal facteur de l'inflation du pétrole réside dans les fondamentaux du marché. Alors que les besoins explosent, essentiellement dans les pays émergents qui ont vu leur niveau de vie progresser rapidement, l'offre ne poursuit pas la même ascension, car les capacités de production en suivent pas. Conclusion logique : les prix augmentent. Certes les coûts de production s'alourdissent, mais le décalage entre l'offre et la demande pèse plus lourdement dans la flambée des cours. Les craintes de l'inflation généralisée, l'effet refuge du pétrole vis-à-vis des marchés financiers en crise et la dépréciation du dollar, qui fait croître la demande en provenance des pays dont la monnaie s'apprécie, viennent amplifier la tendance haussière.

Après les deux chocs pétroliers des années 1970, le cours du pétrole a fléchi. Peut-on s'attendre au même phénomène dans les années à venir ?
F.L. :
La retombée des prix du pétrole ne viendra pas de l'offre. L'Opep n'a pas les capacités industrielles d'augmenter fortement sa production, sans parler de la question des réserves d'exploitation qui se posera à moyen ou long terme, et sur laquelle nous ne disposons pas de certitudes. Seule la demande pourra faire chuter les courbes, en réduisant les besoins par le développement des techniques économes en pétrole et des autres sources d'énergie. Dans les années 1970, on croyait que les cours du pétrole ne descendraient plus jamais. Or, nous y sommes parvenus en réduisant les consommations.
Par ailleurs, l'inflation actuelle du pétrole diffère des chocs pétroliers précédents, qui étaient brutaux, douloureux et désynchronisés de l'activité économique. La récession avait déjà débuté quand les prix de l'or noir ont explosé. Au contraire depuis 2002, la croissance s'est accompagnée de l'inflation du pétrole. Mais, nous arrivons en fin de cycle et il n'est pas certain que la courbe du pétrole suivra à nouveau celle de la croissance.

A qui profite le plus l'envolée des tarifs pétroliers, aux grandes compagnies mondiales ou aux pays producteurs ?
F.L. :
Les compagnies pétrolières ont été les premières à bénéficier de la flambée des prix qui l'emportait sur la hausse des coûts de production. Mais la tendance et la rente se sont inversées, car les compagnies ont investi dans les infrastructures et réduit ainsi leur rentabilité. Du coup, les pays producteurs, qui ont renégocié les contrats, et les parapétroliers (constructeurs de plateformes, pipelines, raffineries...) ont pris le dessus.

Propos recueillis par Matthieu Maury

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS