Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Pourquoi le système de dépollution de la Citroën C4 Cactus est-il remis en cause ?

Léna Corot ,

Publié le

Vu sur le web Un étude du Joint Research Center (JRC), un laboratoire rattaché à la Commission européenne, remet en cause le système de dépollution de la Citroën C4 Cactus qui produirait plus de particules de NOx qu'elle ne devrait en conditions réelles de conduite sur route, selon Le Parisien.

Pourquoi le système de dépollution de la Citroën C4 Cactus est-il remis en cause ?

Une étude réalisée le Joint Research Center (JRC), un laboratoire rattaché à la Commission européenne, remet en cause le système de dépollution de la Cactus, selon Le Parisien. Le JRC a pour but de rechercher les logiciels truqueurs, explique Le Parisien. Pour ce faire il a testé différents véhicules dont la Cactus.

Selon ses conclusions, en situation réelle de conduite sur route, la Citroën C4 Cactus BlueHDi 100 produit jusqu’à 585 mg de Nox par kilomètres. Or, ajoute Le Parisien, la Cactus est labélisé Euro 6 et ces particules de NOx ne doivent donc pas être rejetées à plus de 80 mg/km.

Les tests en laboratoires effectués par le JRC ont des résultats intrigants, détaille le Parisien. Si la température ambiante est conforme aux normes actuelles des tests sur banc, la Cactus émet de faibles émissions de particules polluantes. Mais, si les températures varient, les taux d’émissions aussi : à 10 degré les émissions de NOx atteindraient 133,8 mg/k et à 30 degré ce serait 281,9 mg/km.

Ces révélations interviennent alors que Ségolène Royal a déclaré qu’en plus de Renault, d’autres constructeurs automobiles pourraient être inquiétés par l’ouverture d’une enquête. Le groupe PSA s’est dit très étonné des résultats de l’étude, selon Le Parisien, et a affirmé ne pas avoir équipé ses véhicules de logiciels permettant de modifier les résultats d’un test.
 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

22/02/2017 - 09h03 -

Je pense qu'il s'agit là d'un contre feu organisé. Le protocolle du teste sur route est inconnu , ce test se serait deroulé en montagne . Peugeot a subis environs 17 Test différents dont la commission royale . Je pense que certains constructeurs ont tout à gagner à pointer du doigt les plus vertueux afin de négocier des seuils de pollution plus faciles à obtenir , en pointant PSA , on protege Renault et allege le probleme de VW.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle