Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Pourquoi le successeur du Falcon 5X donne des sueurs froides à Dassault

Olivier James , , , ,

Publié le

Après l’abandon annoncé en décembre dernier du Falcon 5X en raison des difficultés rencontrés par le motoriste Safran, Dassault dévoile un nouvel avion d’affaires. Mais le marché reste atone.

Pourquoi le successeur du Falcon 5X donne des sueurs froides à Dassault
Après l'échec du Falcon 5X, Dassault doit impérativement être en mesure de livrer à temps son successeur.
© Regis Duvignau

Avec ce nouvel appareil, Dassault Aviation n’a pas le droit à l’erreur. L’avionneur dévoile mercredi 28 février à l’aéroport du Bourget, près de Paris, un jet qui viendra renforcer sa gamme d’avions d’affaires Falcon. Si son nom n’est pas encore connu, son développement relève déjà de l’histoire tumultueuse: ce nouvel appareil tire son origine dans l’abandon du Falcon 5X qui ne verra finalement jamais le jour. Il ne sera pas développé à partir d’une feuille blanche mais bien sur la base architecturale de son prédécesseur, avec en particulier un fuselage de même diamètre. Dassault mise sur une entrée en service pour 2022, soit cinq ans de retard par rapport au calendrier initial défini pour le Falcon 5X. L’avionneur est cette fois-ci condamné au sans faute.

Rappel des faits. Mercredi 13 décembre 2017, Dassault annonce l’arrêt avec pertes et fracas du programme Falcon 5X. Ce jet ultra moderne – au prix catalogue de 45 millions de dollars – présenté en 2013 lors du salon[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus