L'Usine Matières premières

Pourquoi le redressement d’Alpine Aluminium menace le bilan carbone de Tefal (Seb) et de l'aluminium français

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le , mis à jour le 23/11/2019 À 12H50

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La Scop Alpine Aluminium (Haute-Savoie), en redressement judiciaire et qui connaîtra son repreneur le 26 novembre, est un petit maillon de l’aluminium français. Mais c’est un maillon indispensable de la transition à l’économie circulaire de fleurons de l’industrie nationale, grâce à un savoir-faire unique en France.

Pourquoi le redressement d’Alpine Aluminium menace le bilan carbone de Tefal (Seb) et de l'aluminium français
Spécialiste des petites séries, la Scop Alpine Aluminium a maintenu un savoir-faire unique et rempli ses carnets de commandes. En redressement judiciaire en raison d'un sous-investissement chronique dans l'outil industriel, elle risque une interruption d'activité.
© Alpine Aluminium

Les juges du tribunal de Commerce d’Annecy décideront, mardi 26 novembre, du devenir d’Alpine Aluminium. Pour cette Scop d'Annecy (Haute Savoie) qui descend des Forges de Cran, passée par Pechiney, Alcan, Rio Tinto et un fonds d'investissement américain avant de faire faillite et d'être relancée, avec succès, par ses salariés, les juges choisiront entre deux offres de reprise. L’une émane du groupe de métallurgie de l’aluminium grec Cosmos, l'autre est portée par Samfi Invest (Alain Samson) et Industry (Franck Supplisson).

L’offre du groupe de métallurgie de l’aluminium Cosmos promet la continuité immédiate de l’activité, avec un versement immédiat de 4 millions en capital, puis une première tranche d'investissement de 10 à 12 millions d’euros dans l’outil industriel. Il s'engage à reprendre l'ensemble du personnel (91 salariés dont 85 en CDI). Cosmos est une société familiale sur trois générations, dont l’activité de filage est complémentaire à l’activité de laminage d’Alpine Aluminium. Il a gagné la confiance des salariés d'Alpine, qui plaident pour que son offre soit retenue.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte