Pourquoi le débat public sur la réforme de la Politique agricole commune sera agité

Les Français sont consultés sur le devenir de la Politique agricole commune, compte tenu du pouvoir renforcé des Etats membres dans sa prochaine mouture. Les tensions budgétaires et les modalités d’application font débat.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Pourquoi le débat public sur la réforme de la Politique agricole commune sera agité
Pour la France, la PAC constitue "la priorité absolue" durant les négociations sur le budget européen.

Dimanche 23 février, à l’occasion du Salon international de l’agriculture, la Commission nationale du débat public (CNDP) donnera le coup d’envoi d’une consultation relative à l’avenir de la Politique agricole commune (PAC). Dans le cadre de la prochaine PAC (2021-2027), les Etats membres devront appliquer par eux-mêmes neuf priorités définies par la Commission européenne. Ils doivent élaborer chacun un Plan stratégique national, qui définira les priorités de chaque pays et la ventilation des aides de la PAC. Soumis à examen de l’autorité environnementale, ce plan rentre dans les compétences de la CNDP, qui doit être saisie "de manière obligatoire" pour ce type de politique publique.

En France, le débat public est organisé jusqu’au 31 mai. Pour populariser le sujet, le lancement du débat sera assuré par l’animatrice Karine Le Marchand, animatrice de l’émission télévisée L’amour est dans le pré et chevalier de l'Ordre du mérite agricole. Environ trente rencontres publiques, doublés d’une plateforme numérique et d’initiatives locales, assureront son déroulement. Du 27 au 29 mars, 140 Français tirés au sort participeront par ailleurs à une "assemblée citoyenne sur l’agriculture".

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement