Pourquoi la situation du RER B ne va pas s'arranger de sitôt

Le RER B, deuxième ligne de transport ferroviaire la plus fréquentée d’Europe avec plus de 900 000 voyageurs par jour, connait une perturbation majeure depuis 24 heures. La cause : une rupture de caténaires sur 1 kilomètre. Les infrastructures franciliennes sont en souffrance. Cet accident est intervenu malgré les investissements importants réalisés sur la partie nord de la ligne du RER B par la SNCF. Problème : les caténaires, à bout de souffle, n’ont pas été remplacées. La nouvelle présidente (LR) de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, qui a lancé un vaste plan de modernisation du réseau francilien en juin dernier, ne prévoit pas de nouvelles rames sur le RER B avant 2022. Pendant de nombreuses années encore, l’usager quotidien de cette ligne qui traverse la zone dense de l'Île-de-France, va continuer de subir petites et grandes pannes du matériel roulant, de la signalisation, des caténaires qui viennent d’ajouter aux colis suspects et autres accidents graves de voyageurs, sans parler du manque de considération des voyageurs, quand, par exemple, un train ne marque pas l’arrêt prévu à une station, sans la moindre explication, ni la moindre excuse…  

Pourquoi la situation du RER B ne va pas s'arranger de sitôt

DANS CE DOSSIER

Partager

LES DERNIERS DOSSIERS

Les dossiers de l'Usine Nouvelle

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par