Pourquoi la France a émis trop de gaz à effet de serre en 2016

La France dépasse de 3,6% son objectif en matière d'émissions de gaz à effet de serre en 2016, selon une estimation provisoire publiée lundi 22 septembre par le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Les secteurs du bâtiment, de l'agriculture et des transports sont les principaux secteurs concernés par ces émissions de gaz à effet de serre. l'industrie, l'énergie et la gestion des déchets font figure de bons élèves. 

Partager

Pourquoi la France a émis trop de gaz à effet de serre en 2016
Avec 463 millions de tonnes de gaz à effet de serre émis en 2016, la France dépasse son objectif de 3,6%.

Selon une estimation provisoire publiée lundi 22 septembre par le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, la France n'atteint pas son objectif en matière d'émissions de gaz à effet de serre en 2016. Avec 463 millions de tonnes de gaz à effet de serre émis en 2016, la France dépasse son objectif de 3,6%. Et ce alors même que "la division par 4 de nos émissions de gaz à effet de serre jusque-là prévue dans notre pays [n’est] pas assez ambitieuse pour répondre aux objectifs de l’Accord de Paris", affirme Nicolas Hulot. La France, qui vise désormais la neutralité carbone à l’horizon 2050, va devoir améliorer considérablement ce bilan en matière d'émissions de gaz à effet de serre.

Les principaux secteurs incriminés pour ces émissions de gaz à effet de serre élevées sont les transports, l'agriculture et le bâtiment. L’agriculture est aujourd’hui le deuxième secteur émetteur de gaz à effet de serre avec 20% des émissions en 2016, derrière les transports (29%) et devant le bâtiment (19%). Cela montre que "les politiques publiques en matière de transports, bâtiments et forêt-bois à fin 2016 nécessitent des renforcements très substantiels pour atteindre l’ambition voulue", déclare le ministère. Du côté de l'industrie, le bilan est meilleur. Les émissions sont globalement conformes aux attentes. Quand à l'énergie et aux déchets, elles sont inférieures au plafond prévu.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Rénovation énergétique des bâtiments

Le secteur du bâtiment dépasse de 11% ses objectifs contre 6% pour les transport et 3% pour l'agriculture. Dans le secteur du bâtiment, le gouvernement se fixe comme objectif de "faire disparaître en 10 ans les passoires thermiques, c’est-à-dire les logements qui, mal isolés, conduisent à la précarité énergétique" en renforçant par exemple la rénovation énergétique des bâtiments.

Du côté des transports, le ministère rappelle notamment l'objectif de mettre fin à la vente de voiture à essence ou au diesel en 2040. Inde, Pays-Bas, Norvège, Royaume-Uni ou encore Chine se sont aussi fixés un objectif similaire. Pour l'instant, 100 000 véhicules électriques ont été immatriculés dans l'Hexagone, mais en mettant en place des mesures incitatives comme la prime à la conversion le gouvernement espère améliorer ce chiffre.

Développement des énergies renouvelables

La France souhaite aussi développer les énergies renouvelables "en prévoyant des appels d’offre permettant d’atteindre l’objectif de 32% d’énergies renouvelables en 2030, en encourageant l’éolien terrestre et marin, mais aussi l’énergie solaire et l’utilisation de la biomasse pour produire de la chaleur", liste le ministère. Ici aussi, la France est en retard sur les objectifs de la loi transition énergétique et devra donc trouver un moyen de faciliter le développement des énergies renouvelables. Une feuille de route chargée pour le ministère de la Transition écologique et solidaire qui, ratant ses objectifs d'émission de gaz à effet de serre en 2016, vise la neutralité carbone à l'horizon 2050.

Léna Corot Journaliste à L'Usine Digitale

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS