Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Pourquoi la fin des quotas sucriers n'entraînerait pas forcément de chute des prix

Franck Stassi , ,

Publié le , mis à jour le 18/10/2016 À 09H24

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Infographie Le déficit sucrier mondial actuel, ainsi que l’hypothèse de prix européens inférieurs aux prix mondiaux, pourraient contrarier le scénario selon lequel la fin des quotas entraînerait mécaniquement une baisse des prix, affirme la banque néerlandaise Rabobank.

Pourquoi la fin des quotas sucriers n'entraînerait pas forcément de chute des prix © D.R.

Le 1er octobre 2017, les producteurs européens de sucre ne seront plus tenus par des quotas et pourront alimenter comme bon leur semble le marché. Sur le marché communautaire, les quotas de production d’isoglucose seront également levés. Les prix minimum de la betterave n’auront plus cours. Les producteurs pourront exporter leur sucre comme bon leur semble, et seront confrontés aux lois de l’offre et de la demande sur le marché mondial.

"L'hypothèse selon laquelle l'abolition des quotas de sucre de l'Union européenne aurait seulement des effets positifs pour les acheteurs est trop belle pour être vraie", met en garde l’analyste sucre de la banque néerlandaise Rabobank, Ruud Schers, qui recommande aux industriels de l’agroalimentaire de conclure des contrats à long terme et de se pencher sur les opportunités offertes par les édulcorants, une hausse des quantités de sucre disponibles n’entraînant pas automatiquement une baisse des prix.

En Europe, les industriels de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle