Pourquoi la consommation de viande a baissé de 12% en dix ans

Selon une étude du CREDOC, la consommation de viande a baissé de 12% au cours des dix dernières années. Les jeunes sont les plus nombreux à avoir modifié leur comportement alimentaire. En cause, une plus grande préoccupation pour l'environnement, le bien être animal et les questions de santé.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Pourquoi la consommation de viande a baissé de 12% en dix ans
la consommation de viande a baissé de 12% en 10 ans

Le secteur de la viande voit rouge. Au cours de ces dix dernières années, les Français ont diminué leur consommation de protéines animales de plus de 12%. Alors qu'ils consommaient, en moyenne, 58 grammes par jour, ils n'en mangent désormais plus que 46 grammes. C'est ce que démontre une étude du CREDOC publié ce 4 septembre.

Questions de santé et bien être animal expliquent la baisse de consommation

Le rapport montre toutefois que cette consommation en berne n'est pas liée à une mauvaise image de la viande. En effet, plus de 90% des personnes interrogées considèrent la viande comme "nourrissante", un aliment "qui a du goût" et "faisant partie des aliments qu’on a plaisir à manger".

Mais alors comment expliquer cette chute des ventes ? "Le vieillissement de la population, la plus grande prise de conscience existant entre sa santé et son alimentation, la plus grande sensibilité au bien-être animal et au développement durable peuvent expliquer la baisse de consommation de produits carnés constatée sur les dernières décennies", explique le CREDOC.

Les jeunes consomment plus de viandes en plats préparés

Si le phénomène touche toutes les générations, chez les jeunes, il est associé à une évolution plus profonde des pratiques alimentaires. Alors que jusqu'alors, ils étaient des consommateurs de viande de boucherie, les 18-24 ans consomment désormais, dans 42% des situations, la viande dans des plats industriels (pizzas, plats préparés, hamburger). "Les nouvelles générations, de plus en plus pressées et cherchant à consommer des plats prêts à manger, transforment ainsi leur consommation de viande avec des produits toujours plus élaborés et transformés", résument les experts.

Un constat que la fédération des éleveurs de viande bovine (FNB) a elle-même dressé: "nous observons depuis quelques années déjà une diminution de l'achat et de la consommation de viande à domicile" explique Cedric Mandin, secrétaire général de la FNB qui nuance toutefois la situation en rappelant que les Français sont de plus en plus nombreux à consommer de la viande lors de leur repas à l'extérieur.

Augmentation du prix de la viande

Les chiffres du CREDOC interviennent alors que les prix de la viande pourraient augmenter dans les prochains jours. Ce 3 septembre, les coopératives agricoles ont, en effet, réclamé aux industriels et distributeurs une hausse des prix de la viande payés aux éleveurs. Cette augmentation a pour objectif de pallier l'augmentation du prix de l'alimentation animale impactée par la sécheresse estivale.

0 Commentaire

Pourquoi la consommation de viande a baissé de 12% en dix ans

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS