Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Pourquoi la consommation de viande a baissé de 12% en dix ans

, ,

Publié le , mis à jour le 04/09/2018 À 19H37

Selon une étude du CREDOC, la consommation de viande a baissé de 12% au cours des dix dernières années. Les jeunes sont les plus nombreux à avoir modifié leur comportement alimentaire. En cause, une plus grande préoccupation pour l'environnement, le bien être animal et les questions de santé.

Pourquoi la consommation de viande a baissé de 12% en dix ans
la consommation de viande a baissé de 12% en 10 ans
© Guittet Pascal Guittet Pascal

Le secteur de la viande voit rouge. Au cours de ces dix dernières années, les Français ont diminué leur consommation de protéines animales de plus de 12%. Alors qu'ils consommaient, en moyenne, 58 grammes par jour, ils n'en mangent désormais plus que 46 grammes. C'est ce que démontre une étude du CREDOC publié ce 4 septembre.

Questions de santé et bien être animal expliquent la baisse de consommation

Le rapport montre toutefois que cette consommation en berne n'est pas liée à une mauvaise image de la viande. En effet, plus de 90% des personnes interrogées considèrent la viande comme "nourrissante", un aliment "qui a du goût" et "faisant partie des aliments qu’on a plaisir à manger".

Mais alors comment expliquer cette chute des ventes ? "Le vieillissement de la population, la plus grande prise de conscience existant entre sa santé et son alimentation, la plus grande sensibilité au bien-être animal et au développement durable peuvent expliquer la baisse de consommation de produits carnés constatée sur les dernières décennies", explique le CREDOC.

Les jeunes consomment plus de viandes en plats préparés

Si le phénomène touche toutes les générations, chez les jeunes, il est associé à une évolution plus profonde des pratiques alimentaires. Alors que jusqu'alors, ils étaient des consommateurs de viande de boucherie, les 18-24 ans consomment désormais, dans 42% des situations, la viande dans des plats industriels (pizzas, plats préparés, hamburger). "Les nouvelles générations, de plus en plus pressées et cherchant à consommer des plats prêts à manger, transforment ainsi leur consommation de viande avec des produits toujours plus élaborés et transformés", résument les experts.

Un constat que la fédération des éleveurs de viande bovine (FNB) a elle-même dressé: "nous observons depuis quelques années déjà une diminution de l'achat et de la consommation de viande à domicile" explique Cedric Mandin, secrétaire général de la FNB qui nuance toutefois la situation en rappelant que les Français sont de plus en plus nombreux à consommer de la viande lors de leur repas à l'extérieur.

Augmentation du prix de la viande

Les chiffres du CREDOC interviennent alors que les prix de la viande pourraient augmenter dans les prochains jours. Ce 3 septembre, les coopératives agricoles ont, en effet, réclamé aux industriels et distributeurs une hausse des prix de la viande payés aux éleveurs. Cette augmentation a pour objectif de pallier l'augmentation du prix de l'alimentation animale impactée par la sécheresse estivale.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle