Pourquoi L’Oréal ouvre une école de coiffure ?

Le groupe L’Oréal a inauguré le 24 janvier son école Real Campus, décrite comme le premier établissement délivrant un diplôme associant coiffure et entreprenariat. 150 élèves par an pourront être accueillis dans cette école dont l’objectif est de former des professionnels complets pour parer au manque de profils qualifiés sur le marché.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Pourquoi L’Oréal ouvre une école de coiffure ?
Le Real Campus de L'Oréal envisage de former 150 coiffeurs entrepreneurs par an.

Depuis le 6 janvier, vingt élèves forment la première promotion du Real Campus, by L’Oréal. Implantée à Paris, cette école de coiffure du géant mondial des cosmétiques et de la beauté prévoit d’accueillir 150 élèves par an en vitesse de croisière. Soutenue par la région Île-de-France, l’école est présentée comme la toute première alliant coiffure et entreprenariat.

10 000 postes vacants

La formation, déclinée en trois ans, vise à faire émerger des profils très qualifiés, maîtrisant les techniques des métiers de la coiffure, la relation client, le digital et le management. L’objectif est de mieux répondre aux attentes du marché. D’abord en termes de manque de personnel dans cette filière, avec 10 000 postes vacants par an, selon L’Oréal. Mais aussi en termes de compétences pour répondre à de plus fortes exigences des clients.

Véritable expertise

Nathalie Roos, directrice générale de la division Produits professionnels du groupe, souhaite "créer une filière d’excellence et offrir aux jeunes talents de la coiffure de demain l’ensemble des outils et compétences nécessaires pour innover et repenser le parcours client".

Si L’Oréal s’investit dans le secteur, c’est aussi parce qu’il est "depuis 110 ans le partenaire historique des professionnels de la coiffure et possède une véritable expertise dans le domaine", selon un porte-parole. La division Produits professionnels, qui regroupe une douzaine de marques dédiées aux professionnels de la coiffure, est par ailleurs stratégique dans le périmètre du groupe. Elle représentait des ventes de 3,26 milliards d’euros en 2018, soit 12,1% du chiffre d’affaires total du groupe.

Profils initiaux assez larges

Sous contrat d’apprentissage, les étudiants de Real Campus suivront à la fois des cours intensifs pendant les trois premiers mois avant de se former sur le terrain, en salon, pendant six à neuf mois par an. En fonction des options suivies, certains seront accompagnés pour créer leur propre projet d’entreprise. La formation vise des profils initiaux assez larges. Si elle est ouverte à de jeunes diplômés de la coiffure, pour compléter leurs formations initiales, elle l’est aussi à des bacheliers et des personnes en reconversion. Ceux qui démarreraient dans le domaine passeront par une formation accélérée initiale de quatre semaines, indispensable pour acquérir les techniques élémentaires.

0 Commentaire

Pourquoi L’Oréal ouvre une école de coiffure ?

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Nouveau

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

L'OREAL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS