Pourquoi l'ASN a placé la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire sous surveillance renforcée

Le renforcement du contrôle de l'ASN sur la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher) n'étonne pas ses opposants, ni ses salariés. Ce site est l'un des premiers en France à bénéficier du grand carénage.

Partager
Pourquoi l'ASN a placé la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire sous surveillance renforcée

Le placement sous surveillance renforcée de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher) par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) mercredi 13 septembre ne surprend personne, ni du côté des syndicats, ni du côté des associations de protection de l'environnement. La hausse du nombre d'incidents est connue de tous puisque les avis de l'ASN sont consultables en ligne sur son site. "En 2016, deux incidents ont provoqué des arrêts soudains de réacteurs. EDF n'a jamais communiqué sur les causes", précise toutefois Catherine Fumé, administratrice du réseau Sortir du nucléaire.

Plainte pour 34 infractions en 2015

En février 2015, ce collectif antinucléaire avait déposé une plainte pour 34 infractions. Pêle-mêle, il dénonçait des atteintes à l'environnement, à la santé des riverains et des salariés, des entorses au droit du travail en se basant sur un rapport déjà alarmant de l'ASN portant sur l'année 2014. "Le procureur du tribunal de Bourges a simplement prononcé un rappel à la loi envers EDF et il a classé le dossier sans suite", se lamente la militante.

Toutefois, la justice commence à évoluer, souligne Sortir du nucléaire. "La direction de la centrale nucléaire de Chinon a été condamnée pour des faits semblables au printemps", rappelle Catherine Fumé.

Huit incidents en 2016

A Belleville-sur-Loire, l'ASN a relevé huit incidents en 2016. Elle a demandé des explications à l'exploitant, qui sont arrivées tardivement. "Comme nous sommes à la bourre sur beaucoup de dossiers, nos chefs n'ont pas eu le temps de répondre à temps à l'ASN. C'est pas pour autant que nous sommes hors la loi", clame un salarié d'EDF syndiqué à la CGT.

Sortir du nucléaire n'est pas aussi sereine. "Les problèmes sont récurrents ici. Il faut se rappeler que l'enceinte de confinement du réacteur n°1 est poreuse à cause du sable de mauvaise qualité utilisé pour le béton à l'époque de sa construction. Ce qui n'a pas empêché EDF de l'utiliser", assène Catherine Fumé, qui n'a pas souvenir d'une étude sur les rejets de tritium dans la Loire.

La mise sous surveillance renforcée par l'ASN se traduira par des contrôles supplémentaires et une nouvelle inspection de contrôle aura lieu en 2018. Par ailleurs, EDF poursuit sur ce site un lourd travail de rénovation, qui inaugure le grand carénage, représentant peu ou prou 1 milliard d'euros de travaux par site. Fin août, Jean-Marie Boursier, directeur de Belleville-sur-Loire, a présenté un programme commun avec l'Etat et la région Centre-Val de Loire qui vise à mieux associer les PME de la région à ce vaste chantier.

Stéphane Frachet

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Gestion/exploitation du service « distribution multimédia à l'attention des visiteurs ». Lot 2

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS