Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

Pourquoi François de Rugy démissionne

Gaëlle Fleitour , ,

Publié le

Après plusieurs jours de polémiques, le ministre d'Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy a présenté sa démission du gouvernement mardi 16 juillet. Explications. 

Pourquoi François de Rugy démissionne
François de Rugy a remercié le président de la République et le Premier ministre pour leur confiance.
© france2

Le ministre d'Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy a présenté sa démission du gouvernement mardi 16 juillet. En septembre 2018, c'était son prédécesseur Nicolas Hulot, qui avait causé la surprise en quittant brusquement le gouvernement.

François de Rugy semblait pour sa part acculé ces derniers jours. Alors qu'il devait défendre ce mardi le projet de loi Energie et Climat, il a été fragilisé par des révélations de Mediapart, portant notamment sur les révélations de repas fastueux lorsqu'il présidait l'Assemblée Nationale.

Sur son compte Facebook, le ministre d'Etat annonce son départ en évoquant le média, contre lequel il dit avoir porté plainte pour diffamation. "Depuis le début de la semaine dernière, Mediapart m’attaque sur la base de photos volées, de ragots, d’approximations, d’éléments extérieurs à ma fonction. La volonté de nuire, de salir, de démolir, ne fait pas de doute. Je suis soumis à un feu roulant de questions nouvelles et contraint de parer sans cesse à de nouvelles attaques."

"Des transformations importantes pour le climat, l’énergie, l’eau, la lutte contre le gaspillage et la biodiversité"

Il précise : "Les attaques et le lynchage médiatique dont ma famille fait l’objet me conduisent aujourd’hui à prendre le recul nécessaire - ce que chacun comprendra. La mobilisation nécessaire pour me défendre fait que je ne suis pas en mesure d’assumer sereinement et efficacement la mission que m’ont confiée le Président de la République et le Premier ministre. Dès lors, j’ai présenté ma démission au Premier ministre ce matin."

Le ministre dresse un rapide bilan de ses derniers mois au sein du gouvernement. "Je suis trop attaché à l’écologie à laquelle j’ai consacré tout mon engagement militant, pour accepter que notre action écologique soit affaiblie par des mises en cause personnelles incessantes. En ces moments douloureux, je conserve la fierté des actions entreprises avec le soutien de la majorité parlementaire pour mettre en œuvre des transformations importantes pour le climat, l’énergie, l’eau, la lutte contre le gaspillage et la biodiversité. Je suis également fier des mesures concrètes d’accompagnement des Français pour réussir la transition écologique ou encore du lancement de l’assemblée citoyenne de 150 Français tirés au sort, une innovation démocratique inédite."

Enfin, il "remercie le Président de la République et le Premier ministre de la confiance qu’ils m’ont témoignée en me demandant de relever le défi du ministère de la transition écologique et solidaire".

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle