Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Pourquoi Faraday Future revoit ses ambitions à la baisse

Léna Corot ,

Publié le

Une usine plus si pharaonique que ça. Annoncée en grande pompe en avril 2016, l'usine de 300 000 mètres carrés de Faraday Future ne va plus en faire que 60 000 mètres carrés. Le concurrent de Tesla revoit en parallèle sa capacité de production annuelle à la baisse.

Pourquoi Faraday Future revoit ses ambitions à la baisse © Faraday Future - CC

D'une gigafactory à une minifactory pour Faraday Future ? L'entreprise, concurrente directe de Tesla dans les véhicules électriques, revoit ses plans à baisse. Alors que Faraday Future annonçait en avril 2016 la création d'une usine de 300 000 mètres carrés, celle-ci ne devrait faire que 60 000 mètres carrés, selon Qiong Liu, responsable de Farady Future pour la région de Las Vegas.

Située à North Las Vegas, dans le désert du Nevada, la construction de l'usine a débuté plus tôt cette année et ne sera pas terminée avant 2019. Si la taille est revue à la baisse, pas l'investissement. Faraday Future réaffirme son engagement auprès de la ville de Las Vegas, dans un communiqué, ainsi que son investissement d'un milliard de dollars sur les années à venir.

Plus que 10 000 véhicules par an

Le constructeur automobile clame que ce n'est "pas un retour en arrière", mais un changement de stratégie. Le nouvel acteur de l'industrie automobile électrique ne ferme pas la porte à la construction d'une usine de 300 000 mètres carrés, mais ne donne pas non plus de date pour l'ouverture d'un tel complexe.

La conséquence première de cette réduction de taille ? Faraday Future ne pourra produire que 10 000 véhicules par an, contre 150 000 annoncés en avril dernier, selon Reuters. En outre, le constructeur automobile revoit aussi le nombre de modèles proposés à la baisse, précise Reuters. De sept modèles, la firme n'en proposera plus que deux : son SUV semi-autonome FF 91 présenté lors du CES de Las Vegas, et le crossover FF 81 qui devrait être légèrement plus petit et moins cher. Le constructeur n'a pas revu le nombre d'embauche prévues : 4 500 emplois étant annoncés en avril dernier. En comparaison, la Gigafactory de Tesla c'est 126 hectares et 6 500 salariés pour un budget de 5 milliards de dollars.

C'est en raison d'un manque de liquidité que Faraday Future revoit ses espérances à la baisse, selon la presse locale. Et plusieurs équipementiers, dont Futuris qui fabrique des sièges, poursuivraient en justice Faraday Future pour non-paiement. L'avenir n'est plus si rose que ça pour le concurrent de Tesla.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle