Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Pourquoi Danone peut remercier WhiteWave

Gaëlle Fleitour , , ,

Publié le

Un an après, Danone tire enfin parti du rachat du champion américain des produits bio ou d’origine végétale WhiteWave. Qui l’aide à sortir du marché des yaourts toujours compliqué.

Pourquoi Danone peut remercier WhiteWave

Un an après la coûteuse acquisition de l'américain WhiteWave, Danone commence à en voir les fruits. Le numéro un français de l’agroalimentaire avait cassé sa tirelire en s’emparant pour 12,5 milliards de dollars du leader américain des produits laitiers bio et des boissons végétales. Symbole de la "révolution de l’alimentation" dont le géant français aux 24,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier (en croissance de 12,5 % en intégrant WhiteWave ou 2,5% en croissance organique seule) entend bien être acteur, plutôt que spectateur.

Alpro, deuxième marque plus puissante en Europe

En 2017, WhiteWave a permis au géant des yaourts de se diversifier avec des produits d’origine végétale, comme Silk aux Etats-Unis ou Alpro, désormais deuxième marque plus puissante – derrière Activia - de Danone dans les produits frais en Europe, une division qui souffre toujours. Plombée par le manque d’appétit des consommateurs pour les yaourts - d’où les difficultés de ses marques Activia et Actimel -, la hausse du prix du lait de 10% l’an dernier… En 2017, le pôle Produits laitiers et d’origine végétale International de Danone (qui représente toujours un tiers de son chiffre d’affaires) a ainsi vu son chiffre d’affaires chuter de 1,3% et ses volumes de 6,1%, tandis qu’aux Etats-Unis, WhiteWave a permis de limiter l’érosion de cette activité à 2% en valeur et 1,8% en volumes.

Des produits plus sains et mieux disant pour l’environnement

Pour Danone, l’avenir sera donc tourné vers des produits plus sains sur le plan nutritionnel et environnemental, pour s’adapter aux nouvelles tendances de consommation. "Notre ambition est de créer et partager de la valeur durable", assure Emmanuel Faber, son PDG. Une ambition qu’il porte aussi dans ses autres activités, en forte croissance pour leur part : la nutrition spécialisée (au chiffre d’affaires en hausse de 9,3% à 7,1 milliards d’euros grâce à la nutrition infantile, portée par la Chine) et les eaux (en croissance de 4,7%, dans le sillage de la marque Evian, qui vise la neutralité carbone et l’utilisation de bouteilles 100% recyclées). Mais aussi via son fonds Danone Manifesto Ventures, qui lui permet d’investir dans des start-up qu’il juge prometteuses, comme Harmless Harvest, "leader des eaux de coco premium aux Etats-Unis".

Accélérer les synergies financières cette année

Et, sur le plan financier, le groupe (au résultat net de 2,45 milliards d’euros l’an dernier, en hausse de 42,6% en raison d’éléments exceptionnels) attend également beaucoup du rachat de WhiteWave. 50 milliards de dollars de synergies ont déjà été réalisées en 2017, et 60% des 300 milliards escomptées en 2020 devraient être réalisées cette année, selon Emmanuel Faber. Le groupe planche également pour faire reconnaître sa filiale américaine DanoneWave comme "Public Benefit Corporation", un statut de société à bénéfice public associant but lucratif et intérêt général dont cinq entités les plus petites de Danone sont déjà certifiées.
Fort de ce nouveau périmètre, le champion français espère parvenir à ses ambitions pour 2020 : 4 à 5% de croissance annuelle, une marge opérationnelle courante supérieure à 16% (contre 14,3% aujourd’hui), et un retour sur capitaux investis (ROIC) de 12%.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle