Pourquoi Daan Technologies n’a toujours pas livré son mini lave-vaisselle Made in France

Pas facile de produire un lave-vaisselle Made in France. La start-up Daan Technologies, pas épargnée par les coups du sort depuis un an, l’a appris à des dépens. Malgré des retards successifs, elle affirme voir le bout du tunnel et espère livrer ses clients à l’été 2020. Retour sur une année difficile… mais riche en enseignements.

Partager

Pourquoi Daan Technologies n’a toujours pas livré son mini lave-vaisselle Made in France
L'équipe de Daan Technologies, créateur du mini-lave vaisselle Bob, a tenu bon malgré les difficultés.

Parfois, dans la vie, il y a des phrases malheureuses que l’on aimerait ne jamais avoir prononcées. En octobre 2018, Damian Py, l’un des invités de l’événement 2018 de Bpifrance BIG, déclarait à L’Usine Nouvelle, plein d’assurance, "On est comme Elon Musk : on engrange les ventes avant de livrer, mais nous on ne fera pas comme lui, on sera à l’heure!" Il ne se doutait pas qu’il ne serait pas en mesure de tenir sa promesse... et devrait annoncer plusieurs retards à ses clients.

Certes, Daan Technologies a joué de malchance. Son principal partenaire, S20 Industries, qui avait repris l’ancien outil industriel de Brandt, et était chargé de la fabrication du produit, a déposé le bilan une semaine après avoir signé le contrat avec la start-up. La catastrophe. "Et en plus, on ne pouvait rien dire pour des raisons juridiques. Ni aller voir d’autres fabricants. Bref, on était bloqués", euphémise le co-fondateur, qui a dû sérieusement revoir sa stratégie de communication et faire amende honorable. "Dire la vérité à nos clients risquait de tuer l’entreprise. Mais on savait que c’était la bonne chose à faire. On a fait une vidéo sur Facebook après la mise en redressement pour s’expliquer. On a immédiatement reçu des lettres d’avocats nous intimant l’ordre de ne plus en parler car ça pouvait compromettre la recherche de repreneur. Mais la plupart de nos clients nous ont dit de tenir bon. On a dû attendre que le sous-traitant ferme pour retrouver notre liberté".

Mais entre-temps, six mois de travail ont été perdus, et il a fallu reprendre l’industrialisation de zéro, ou presque. "A l’origine, jusqu’en novembre 2019, nous avions tout développé en interne, et ce prestataire a tout redessiné. On a donc dû revenir à la version initiale, reprendre les choses sur l’électronique, la mécanique, tout ré-internaliser", détaille Damian Py. Une partie de l’équipe de S20 a rejoint la start-up. Il a fallu remonter aux bases du concept, pour mieux tenir les promesses faîtes aux premiers clients. "On a décalé la livraison pour s’assurer que le produit aurait le niveau de qualité attendu, avec les critères de performance et de durabilité espérés".

Nouveau site d'assemblage

Daan Technologie compte assembler son lave-vaisselle Bob dans une toute nouvelle unité, et recherche des locaux de 2 500 à 3 000 m² pour le stockage et la production en Vendée. "On a dû faire des compromis. On n’a pas la prétention de faire du 100% Made in France. Beaucoup de composants, comme les pompes, les composants électroniques, le moteur, ne sont plus produits en France", constate-t-il. "Mais on confie à des injecteurs français, et même régionaux, la réalisation des pièces plastiques, et la fabrication des outillages nécessaires à la production. Ces pièces sont livrées chez nous, et 20 à 30 personnes (en fonction des volumes) les assemblent, les emballent, les expédient. L’essentiel de la valeur ajoutée vient de France. La production des 6 000 premières unités doit démarrer, si tout va bien, au printemps, pour une livraison à l’été 2020.

Les premiers clients de Daan se sont plutôt montrés compréhensifs jusque là, avec 400 remboursements sur 6 500 pré-commandes. "On a garanti dès le départ à nos clients que le remboursement était possible à tout moment. On n’a pas touché à l’argent des pré-commandes : il est mis sur un compte. La campagne de pré-ventes a permis d’apporter une preuve de l’existence du marché aux financeurs". C’est avec cette garantie que Daan Technologies a pu boucler une première levée de fonds, après avoir perdu son prestataire.

Qu’ont appris les fondateurs de Daan Technologies durant cette année éprouvante ? "Du moment que l’on continue à avancer, et qu’on essaie de mettre du sens dans sa démarche, on arrive à surmonter toutes les difficultés", veut croire le startuper. "Il faut croire en sa vision et en son projet indépendamment de toutes les personnes qui vont vous dire que c’est impossible".

Sylvain Arnulf Chef de service adjoint web

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS