International

Pourquoi ABB choisit un Français pour avancer dans l’hydrogène maritime

Aurélie Barbaux , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Bonne nouvelle Le géant suisse de l’électrotechnique ABB croit en l’avenir de l’hydrogène à bord des bateaux, y compris pour la propulsion. Pour construire des solutions, il vient de signer un accord avec le Bordelais Hydrogène de France.

Pourquoi ABB choisit un Français pour avancer dans l’hydrogène maritime
Pour le Suisse ABB, l'hydrogène peut aussi servir à la propulsion, sur de courtes distances, des navires de haute-mer.
© ABB

Bonne nouvelle pour Hydrogène de France. Le géant de l’électrotechnique ABB vient de signer avec lui un accord pour fabriquer conjointement des systèmes de piles à combustible de l'ordre du mégawatt capables d'alimenter des navires de haute mer. De quoi crédibiliser le projet du bureau d’étude bordelais de produire en série des méga piles à combustibles dans une usine qui doit entrer en service en 2023.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte