Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Pour son Intrado, Hyundai crée la caisse en "hula-hoop"

Pauline Ducamp , , , ,

Publié le

Le concept Intrado inaugure une nouvelle conception de la caisse en plastique renforcé de fibre de carbone. Hyundai compte ainsi alléger significativement le poids de ses véhicules.

Pour son Intrado, Hyundai crée la caisse en hula-hoop © Hyundai

Le cerceau révolutionne la construction automobile chez Hyundai. Le constructeur coréen présentera au Salon de Genève, à partir du 4 mars, l’Intrado, un concept-car, à la fois démonstrateur technologique et manifeste design. "Ce concept reflète la portée de notre réflexion. Il nous permet de conserver notre esprit d’innovation" résume Byung Kwon Rhim, PDG de Hyundai Motor Europe. C’est en effet la branche européenne du coréen qui a développé le véhicule.

Construction en boucle

L’une des innovations-clé de l’Intrado, c’est sa caisse. Pour la première fois chez Hyundai, elle est en fibre de carbone renforcée de plastique, autrement appelée CFRP (un matériau également utilisé par BMW pour la i3). Mais la véritable trouvaille réside dans l’utilisation de ce matériau. "La fibre de carbone prend au départ la forme d’un tube. Avec ce tube, nous formons une boucle qui est ensuite renforcée par du plastique" explique Sven Wittke, ingénieur chef de projet chez Hyundai.

Une boucle constitue la base du toit, une autre un côté du véhicule, une troisième encore le socle du pare-brise. "C’est une construction en boucles" poursuit Sven Wittke, car les cerceaux sont ensuite reliés entre eux pour former le squelette du véhicule. Une première !

Gain de poids

Le principal avantage de cette caisse en CFRP : le gain de poids. "Une caisse classique pèse en moyenne 350 kg, rappelle Sven Wittke. Le gain sera significatif". Hyundai se refuse cependant à donner un chiffre précis. Les premiers modèles de série équipés de cette structure doivent arriver sur le marché d’ici deux ans. C’est une société coréenne, Hyosung, qui fournira la fibre de carbone.

Ce partenariat entre compatriotes fait partie des éléments qui doivent réduire la facture du CFRP, un matériau plus cher que l’acier. "Nous avons aussi compensé cette structure au tarif plus élevé à d’autres endroits dans le véhicule, explique Raphaël Brétécher, designer sur l’Intrado. Pour la carrosserie, nous n’avons, par exemple, pas utilisé d’aluminium, trop onéreux, mais de l’acier". Hyundai dispose de ses propres fonderies, réduisant ainsi le coût initial de l’acier dans la facture finale du véhicule. Le coréen a d’ailleurs conçu un acier plus léger et plus résistant pour l’Intrado, toujours pour alléger le poids.

Pauline Ducamp

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle