Pour recharger le téléphone, brassez du vent !

On savait que des petites cellules solaires pouvaient recharger la batterie d’un téléphone portable. Et pourquoi pas des éoliennes ?

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Pour recharger le téléphone, brassez du vent !

Pour alimenter localement des équipements électriques (téléphones, capteurs, éclairages...), des micro systèmes tentent de recueillir l’énergie disponible sur place gratuitement, comme le rayonnement solaire, la chaleur, les vibrations... Des chercheurs de l’université du Texas à Arlington proposent quant à eux d’utiliser le vent, à l’aide de micro éoliennes.

Ces spécialistes de la micro fabrication ont en effet réussi à fabriquer des éoliennes de taille submillimétrique, et qui fonctionnent ! (voir la vidéo)

L’idée est d’embarquer des centaines de ces micro éoliennes sur l’équipement à alimenter, par exemple un téléphone. Pour les mettre en action, il suffira alors de placer le mobile dans un courant d’air, ou de brasser l’air avec le téléphone à la main.

Le laboratoire a signé un partenariat avec l’entreprise taiwainaise WinMems, qui depuis 2007 fabrique des micro systèmes (pièces métalliques, antennes, accéléromètres...), afin d’explorer les possibilités de commercialiser la technologie. WinMems utilise un procédé de type LIGA, qui associe lithographie aux rayons X et électrodéposition, et qui permet de fabriquer des micro systèmes comportant plusieurs matériaux.

Pour obtenir des éoliennes miniatures suffisamment robustes, les chercheurs ont utilisé un alliage de nickel résistant, et ont soigné leur aérodynamique. La fabrication collective sur des wafers doit permettre de les produire à bas coût.

Thierry Lucas

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS