Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Pour percer sur le marché chinois, Heineken s'associe au premier brasseur du pays

, , , ,

Publié le , mis à jour le 03/08/2018 À 11H39

Heineken a conclu ce 3 août un accord de partenariat de 3,1 milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) avec la société-mère de China Resources Beer (CR Beer), le premier brasseur chinois, les deux associés voulant pleinement exploiter un marché de la bière haut de gamme en pleine expansion en Chine.

Pour percer sur le marché chinois, Heineken s'associe au premier brasseur du pays
La consommation de bière diminue en Chine depuis 2013, au profit notamment du vin, mais celle des bières haut de gamme connaît une croissance à deux chiffres depuis au moins 2012, selon des données d'Euromonitor. /Photo prise le 12 juin 2018/REUTERS/Paulo Whitaker
© Paulo Whitaker

La consommation de bière diminue en Chine depuis 2013, au profit notamment du vin, mais celle des bières haut de gamme connaît une croissance à deux chiffres depuis au moins 2012, selon des données d'Euromonitor.  Heineken, le deuxième brasseur mondial, veut en profiter et pour parvenir à percer sur ce marché gigantesque, il annonce prendre une participation de 40% dans CRH Beer - l'actionnaire de contrôle de CR Beer - moyennant 24,35 milliards de dollars de Hong Kong (2,7 milliards d'euros), ce qui lui assure un solide réseau de distribution en Chine.

China Resources Enterprise, qui contrôle indirectement CR Beer par le biais de la holding CRH Beer, prendra lui une participation de 0,9% dans Heineken pour 464 millions d'euros.

"Nous pensons que nous pouvons gagner ensemble dans cette nouvelle époque du marché de la bière en Chine, dans lequel le segment haut de gamme deviendra de plus en plus important", a déclaré Chen Lang, président de China Resources Enterprise. "Nous avons trouvé en Heineken l'associé parfait pour accomplir nos ambitions en Chine et - en tant que partenaire international - nous soutenir dans la croissance de notre entreprise en dehors de la Chine". La transaction doit en principe être réalisée d'ici la fin de l'année, selon une source proche du dossier.

Il est également prévu que les opérations chinoises de Heineken soient regroupées avec celles de CR Beer, qui brasse la Snow, la bière la plus vendue en Chine, tandis que le brasseur néerlandais autorisera CR Beer à distribuer sa marque éponyme en Chine, à Hong Kong et à Macao.

Heineken peine à s'imposer en Chine

Heineken est présent en Chine depuis 1983 mais sans avoir réussi à créer un réseau de distribution solide; en outre, la marque Heineken y est largement distancée par la Budweiser d'AB InBev, observent les analystes. CR Beer avait en 2016 racheté la participation de 49% de SABMiller dans la coentreprise CR Snow moyennant 1,9 milliard de dollars, acquisition qui lui avait permis de redresser son activité. L'action CR Beer, qui a gagné jusqu'à plus de 10% à l'annonce de la transaction, perdait 1,83% vers 6h35 GMT en Bourse de Hong Kong. En revanche, l'action Heineken est en attendue en hausse de 2% en ouverture de la Bourse d'Amsterdam.

Avec Reuters (Donny Kwok et Brenda Goh, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle