International

Pour pallier les surcapacités en Europe, dix usines de la taille de PSA Sochaux devraient fermer

Pauline Ducamp , , ,

Publié le

Selon une étude du cabinet Alix Partner’s, le marché automobile restera durablement déprimé, avec des surcapacités de production toujours plus criantes.

Pour pallier les surcapacités en Europe, dix usines de la taille de PSA Sochaux devraient fermer

Le problème des surcapacités de production revient avec urgence sur le devant de la scène européenne. Après un mois de mai en chute libre, avec une baisse de 5,9%, le marché automobile ne devrait pas se redresser cette année. Et pour le cabinet de conseil Alix Partner’s, les constructeurs européens doivent s’attendre à une décennie bien sombre. En clair, la croissance zéro du marché automobile va devenir la norme.

Marasme durable

"La perspective d’une stagnation du marché devient un scénario réaliste, la baisse de la demande semblant structurelle et non pas cyclique" explique le cabinet dans une étude publiée mardi 18 juin. Le pic de 2007, avec un marché européen à 16,8 millions de voitures, n’est plus qu’un rêve. En 2014, il faudra compter avec un marché à 12 millions de véhicules, sans perspective de redressement. En cause : le chômage des jeunes, des revenus moins élevés, la baisse du rôle social de l’automobile ou encore des véhicules plus durables.

Dix usines comme Sochaux

La conséquence directe de ce marasme, c’est la sous-utilisation des usines en Europe. Sur cent sites de production, 58% perdent de l’argent car ils n’utilisent pas pleinement leurs capacités. "La sous-utilisation des usines européennes a atteint un niveau critique, et les réductions de capacité annoncées à ce jour seront très probablement insuffisantes pour pallier la situation, indique Laurent Petizon, directeur général d’Alix Partner’s. Pour ajuster la production aux faibles volumes de ventes anticipés pour les années à venir, il conviendrait de réduire les capacités de 3 millions d’unités".

Ce chiffre équivaut à la fermeture de dix usines de la taille du site PSA de Sochaux (316700 voitures produites en 2012). L’étude révèle que la sous-utilisation des sites touche particulièrement la France, où 62% des usines perdent de l’argent.

Les Français touchés

Renault et PSA sont directement concernés par ce marché en souffrance. Les deux constructeurs disposent de bases importantes de production en France et en Europe. PSA a ainsi assemblé 71% de sa production totale en 2012 sur le continent européen. Pour Alix Partner’s, le segment des constructeurs généralistes (dont PSA et Renault font partie, comme Ford, Fiat ou Opel) est de plus en plus menacé, d’un côté face au segment haut de gamme, de l’autre face au low-cost.

Pauline Ducamp

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

19/06/2013 - 16h52 -

500 millions d'habitants en Europe, si les européens achetaient des véhicules européens , on serait sous-capacitaire !il faut baisser les charges en Europe de l'ouest est tout redeviendra dans l'ordre et taxer les produits chinois !
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte