Pour les syndicats, la relance passe par l'industrie

Au programme de ce lundi 29 août, une rencontre entre le leader de la CGT, Bernard Thibault et le Premier ministre François Fillon, à Paris. A l'ordre du jour : l'activité industrielle. La CGT place le soutien de l'industrie au cœur de ses propositions de relance. Tout comme la CFDT.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Pour les syndicats, la relance passe par l'industrie

Bernard Thibault pour la CGT, et Jean-François Roubaud pour la CGPME : c'est avec ces deux leaders que François Fillon termine ses rencontres avec les partenaires sociaux. Les syndicats de salariés, critiques vis-à-vis du plan d'austérité présenté par le gouvernement, proposent des pistes pour relancer la croissance. Au cœur de leurs propositions : l'industrie et ses emplois.

Bernard Thibault (CGT), lors de sa conférence de presse de rentrée, vendredi 26 août, a réclamé "des mesures spécifiques et urgentes" en faveur de l'emploi industriel. Il a rappelé que sa centrale collaborait volontiers avec l'Etat sur ces questions, et qu'elle était d'ailleurs un des inspirateurs des Etats généraux de l'industrie (EGI).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Mais au-delà des déclarations d'intention, nous ne voyons pas de renversement de tendance sur les perspectives de relance de l'industrie", a notamment souligné Bernard Thibault. "Dans certains secteurs comme l'automobile, ou dans certaines régions, vu les pyramides des âges, si des mesures d'anticipation des formations et des recrutements ne sont pas prises, nous sommes condamnés à voir disparaître certaines de nos activités. Notre pays n'est pas à jour avec les dispositifs prévus par les Etats généraux de l'industrie. Il faut se repencher d'urgence sur ce problème."

Parmi les dix exigences présentées par la CGT à François Fillon, la principale concerne la mise sous conditions des aides accordées aux entreprises.

La CFDT, elle aussi, a transmis au premier ministre ses propositions de relance. Fidèle à sa doctrine du "former plutôt que licencier", la centrale de François Chérèque souhaite réorienter les fonds de la formation vers les secteurs qui en ont besoin.

"Nous devons absolument travailler en cohérence avec les secteurs identifiés comme prioritaires par les Etats généraux de l'industrie, et ceux fléchés par les investissements d'avenir", explique Véronique Descacq, secrétaire nationale de la CFDT.

Le syndicat, qui réclame la fin des exonérations et allègements liés aux heures supplémentaires, affecterait les sommes ainsi récupérées à un fonds destiné à financer massivement la formation. Elle y verserait aussi les 300 millions d'euros que l'Etat vient de ponctionner sur le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP). Un fonds destiné à financer la formation…

Jeudi 1er septembre, les syndicats participant à l'intersyndicale (CGT, CFDT, FSU, Sud, UNSA) se prononceront sur la proposition de la CGT d'organiser ensemble grèves et manifestations début octobre. Mot d'ordre éventuel : "Stop à l'austérité".

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS