Economie

Pour les salariés, toujours pas de mutuelle en vue

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Près d’un an après la signature de l’accord sur la sécurisation des parcours professionnels (ANI du 11 janvier 2013), le texte créant une complémentaire santé d’entreprise pour tous vient seulement d’être voté par l’Assemblée nationale. Il va falloir encore attendre le vote du Sénat. Et l’avis du Conseil constitutionnel, qui devrait être saisi par des députés sur la question de la désignation par la branche de l’organisme de complémentaire. Sans oublier les décrets qui préciseront encore le texte. Pourtant, la couverture santé était l’une des principales contreparties obtenues par les syndicats signataires en échange de davantage de flexibilité, notamment pour licencier. Ainsi va la démocratie sociale en France, qui donne la main aux partenaires sociaux, pour leur reprendre. 
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Usine Nouvelle N°3357-3358

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3357-3358

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2013 de L’Usine Nouvelle

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte