L'Usine Auto

Pour le président du CNPA, Francis Bartholomé, "il fallait relancer la machine" automobile

Sylvain Arnulf ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Entretien Le plan de relance de l'industrie automobile, présenté par Emmanuel Macron en mai, suffira-t-il à relancer la demande après deux mlois d'arrêt complet de la filière ? La réponse de Francis Bartholomé, président du Conseil national des professions de l'automobile (CNPA).

Pour le président du CNPA, Francis Bartholomé, il fallait relancer la machine automobile
Francis Bartholomé, président du conseil national des professions de l’automobile (Cnpa)

L'Usine Nouvelle. - Quelque 400 000 véhicules en stock dans les concessions françaises, c’est du jamais-vu ?

Francis Barthoilomé. - Plus de 1 million de véhicules passent chaque année dans nos concessions. Nous avons connu deux mois d’arrêt total et nous nous retrouvons avec 400 000 voitures à vendre, pour une valeur de 10 milliards d’euros, soit environ quatre mois de stock.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte