Pour le FMI, la France devra reprendre l'effort de consolidation budgétaire en 2023

PARIS (Reuters) - La France devrait continuer de mener une politique budgétaire modérément expansionniste l'an prochain avant de se consacrer au redressement progressif des finances publiques à partir de 2023, recommande le Fonds monétaire international (FMI) dans un rapport publié mardi.
Partager
Pour le FMI, la France devra reprendre l'effort de consolidation budgétaire en 2023
Le Fonds monétaire international (FMI) a relevé sa prévision de croissance du produit intérieur brut (PIB) de la France pour cette année, à 6,75% contre 6,3% précédemment. /Photo d'archives/REUTERS/Yuri Gripas

Dans les conclusions de sa revue annuelle de l'économie française, le FMI relève sa prévision de croissance du produit intérieur brut (PIB) de la France pour cette année, à 6,75% contre 6,3% précédemment, mais abaisse dans le même temps celle pour 2022, à 3,7% contre 3,9% dans ses dernières prévisions, publiées mi-octobre.

Face à une économie encore en phase de récupération après la crise sanitaire et alors qu'une reprise de l'épidémie de COVID-19 ne peut être complètement exclue, le FMI estime que le gouvernement devrait se concentrer l'an prochain sur les investissements susceptibles de limiter les stigmates de la crise et de soutenir la croissance à moyen terme.

En revanche, le FMI estime dans son rapport qu'à partir de 2023, la France devra relancer une consolidation budgétaire progressive passant notamment par la réduction de la dépense publique afin de reconstituer les amortisseurs budgétaires et d'engager la dette publique sur une trajectoire de baisse significative.

Le projet de loi de finances pour 2022, actuellement en cours de discussion au Parlement, acte la fin du "quoi qu'il en coûte" mis en oeuvre pendant la crise mais a été revu depuis sa présentation fin septembre pour intégrer de nouvelles dépenses.

Outre le financement du volet 2022 du plan d'investissement "France 2030" et du Contrat d'engagement jeune, a aussi été rajouté le financement des différentes mesures de soutien déployée par le gouvernement à quelques mois de la fin du quinquennat ("chèque énergie", "chèque inflation" et encadrement des prix du gaz et de l’électricité).

Conséquence: initialement prévu à 4,8% du PIB en 2022, le déficit public a été revu le mois dernier à 5,0% du PIB pour l'an prochain.

(Reportage Leigh Thomas, version française Myriam Rivet, édité par Jean-Stéphane Brosse et Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS