Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Pour le cloud, l’État appelé à donner l’exemple

, , ,

Publié le

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

L’une des dix propositions du plan industriel sur le cloud computing invite l’État à donner l’exemple. "C’est indispensable au développement de la demande", martèle Alban Schmutz, le viceprésident d’OVH, copilote du plan avec Atos. Selon lui, l’adoption du cloud par l’État et les collectivités locales pourrait générer plus de 3 milliards d’euros de gains annuels pour les Finances publiques. Le rapport propose d’instaurer l’obligation dans les achats publics de privilégier systématiquement les services de cloud computing, sinon de justifier le choix de solutions traditionnelles, comme cela se fait en Italie, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Ceci impose d’introduire de la souplesse dans l’exécution des budgets publics : aujourd’hui, les dépenses d’investissement (informatique traditionnelle) et les dépenses de fonctionnement (cloud computing) sont rigoureusement compartimentées. Il est aussi suggéré d’aligner la politique de TVA à l’égard des services de cloud computing sur celle de l’informatique traditionnelle. Pour l’instant, les collectivités locales récupèrent la TVA sur les investissements informatiques, pas sur les achats de services cloud. L’État est appelé à créer un poste de directeur informatique pour mener cette politique.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle