Pour la troisième dose des vaccins Covid-19, « il faut encore une fois parler de bénéfice-risque », estime l'immunologiste Stéphane Paul

Responsable du département d'immunologie du CHU Saint-Etienne et membre du comité scientifique sur les vaccins Covid-19, Stéphane Paul revient pour L'Usine Nouvelle sur la question de la troisième dose. Il estime notamment que si celle-ci peut être bénéfique pour certains, il faut aussi préserver des doses pour les pays ne pouvant pas s'en procurer. Le ministre de la Santé déclare ce 23 août qu'une troisième dose est envisagée pour les plus de 65 ans dès septembre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Pour la troisième dose des vaccins Covid-19, « il faut encore une fois parler de bénéfice-risque », estime l'immunologiste Stéphane Paul
Pour Stéphane Paul, la couverture vaccinale mondiale est capitale pour éviter l'émergence de nouveaux variants.

L'Usine Nouvelle. - L'Agence américaine des médicaments (FDA) et les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont annoncé le 18 août qu'une dose de rappel serait nécessaire pour maximiser la protection liée aux vaccins contre le Covid-19. Qu'est ce qui motive de telles conclusions ?

Stéphane Paul. - On se rend compte qu'au fur et à mesure du temps, la réponse immunitaire faiblit, notamment chez les personnes les plus âgées. On s'y attendait, ce n'est pas propre au Covid-19, mais à l'immunité générale. C'est là-dessus que se basent les recommandations aux États-Unis et en Israël. Elles proposent une troisième dose de rappel, entre six et huit mois après la deuxième injection, moment où l'on observe le déclin de cette réponse immunitaire.

Des données préliminaires de Pfizer montrent qu'une troisième dose permettrait aux plus de 65 ans de revenir à des taux d'anticorps équivalents, voire légèrement supérieurs, à ceux obtenus après la deuxième dose. Il y a aussi des éléments qui viennent d'Israël. Le pays injecte une troisième dose depuis quelques semaines. Environ un million de personnes sont concernés pour l'instant. Il est encore tôt, mais les premiers résultats, à prendre avec des pincettes, indiquent que la troisième dose réduirait de deux à trois fois le risque d'infection.

Les décisions et recommandations concernent principalement les personnes âgées. Une troisième dose pour la population générale est-elle envisageable ? (Sur BFM TV ce 23 août, Olivier Véran avance cette hypothèse pour les plus de 65 ans dès septembre, NDLR)

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement