Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Les Chantiers de l'Atlantique décrochent une commande de quatre ravitailleurs destinés à la Marine nationale

Esther Attias , , , ,

Publié le

Bonne nouvelle Quatre nouveaux ravitailleurs ont été commandés aux Chantiers de l’Atlantique, Naval Group et Thales. Ils remplaceront des navires moins performants dans le cadre du programme militaire de renouvellement des navires "Flotte logistique".

Les Chantiers de l'Atlantique décrochent une commande de quatre ravitailleurs destinés à la Marine nationale
Cette frégate multi-missions est également produite par Naval Group
© Naval Group

Un vent de renouveau souffle sur la Marine française. Le ministère des Armées a annoncé l’achat de quatre nouveaux bâtiments ravitailleurs de force aux entreprises de construction maritime Naval Group et Chantiers de l’Atlantique le mercredi 30 janvier.

La commande permettra de remplacer des navires de ravitaillement de la Marine nationale mis en service dans les années 70 et 80. Elle s’inscrit dans le programme franco-italien de renouvellement de flotte "Flotte Logistique", signé entre les 2 pays le 23 octobre 2018.

Avec Thales, qui participe dans une moindre mesure à la conception des bâtiments, Chantiers de l’Atlantique (anciennement STX France) et Naval Group se répartissent les 1,7 milliards d’euros sur la table. Deux unités devraient être livrées pour 2025, selon la loi de programmation militaire 2019 – 2025. 

Rapprochement franco-italien

Ces quatre bâtiments de 194 mètres de long et de 27 mètres de large pourront atteindre les 20 nœuds de vitesse. Conçus pour apporter un soutien logistique et ravitailler les navires déployés en haute mer, ils pourront déplacer près de 31 000 tonnes et se charger à l’emport de 13 000 m3 de carburants et de 1 500 tonnes de fret (carburéacteur pour les aéronefs, armes et des munitions, pièces de rechange, ainsi que des vivres, par exemple). Sans compter l’hébergement de 190 personnes au total, selon le descriptif fourni par le Ministère des Armées. Ils seront également alignés sur les dernières normes, notamment anti-pollution.

Ces ravitailleurs seront fabriqués à Saint-Nazaire ; seule la construction de la partie avant des coques de navires devra être sous-traitée à Fincantieri, en raison de la forte charge des chantiers de Saint-Nazaire.

Le 23 octobre 2018, la France et l’Italie donnaient leur accord au rapprochement de Naval Group avec le géant italien de la construction navale, Fincantieri. En conséquence, le design des quatre navires sera dérivé du programme italien "Vulcano", conçu par l’industriel italien.

Une commande, qui, dès lors, met à l’épreuve la coopération des deux groupes, portée à bout de bras par Hervé Guillou, le PDG de Naval Group et son homologue italien, Giuseppe Bono.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle