Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Pour la Fabrique de l'industrie, le compte n'y est pas

Arnaud Dumas ,

Publié le

Pour la Fabrique de l'industrie, le compte n'y est pas
Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain et coprésident de la Fabrique de l’industrie.

« Le grand danger serait de croire que l’on a réglé le problème », s’inquiète Pierre-André de Chalendar, le PDG de Saint-Gobain et coprésident de la Fabrique de l’industrie. Sa crainte ? Que le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (Cice) referme la page du redressement de la compétitivité de l’industrie. Le think tank industriel publiera une note en février sur les allégements de charges. Avec un objectif en tête, cibler les salaires intermédiaires, plus nombreux dans l’industrie, en portant les allégements sur la tranche d’au moins 3,5 fois le smic. « À 2,5 fois le smic, cela ne touche pas les entreprises exposées à la concurrence internationale », rappelle Louis Gallois. Gourmand, le think tank ne vise pas que les cotisations sociales, mais aussi les taxes sur la production. Le gouvernement a préféré une réduction du taux d’impôt sur les sociétés plutôt que de traiter l’épineuse question de ces taxes souvent locales. Qu’importe. « Nous sommes conscients que cela prendra du temps, mais l’industrie vise le temps long », assure la Fabrique.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus