Pour gagner en F1, Renault Sport Racing va agrandir son usine de Viry-Châtillon

La filiale compétition automobile de Renault va agrandir son usine de Viry-Châtillon (Essonne) où sont développés, assemblés et testés ses moteurs de Formule 1. Cette extension n’entraînera pas de création d’emplois.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Pour gagner en F1, Renault Sport Racing va agrandir son usine de Viry-Châtillon

Implantée à Viry-Châtillon (Essonne) depuis une quarantaine d’années, l’usine où le groupe Renault conçoit, développe, assemble et teste ses moteurs de Formule 1 va être agrandie.

Revenu en Formule 1 en 2016, le constructeur au losange va en effet, faire construire un nouveau bâtiment de 3 889 mètres carrés qui sera situé en face de son site actuel, boulevard du Président Kennedy à Viry-Châtillon. "Cette réalisation va permettre de doubler la surface de l’atelier de montage qui est actuellement de 1700 mètres carrés. Ce nouvel atelier sera couplé avec une unité de stockage entièrement robotisée ainsi à qu’à un entrepôt logistique déjà présent sur la parcelle", précise Louis Bordes, directeur de la communication de Renault Sport Racing, la filiale du constructeur automobile en charge de la compétition automobile.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Renault Sport Racing ne sera pas propriétaire mais locataire des locaux qui seront construits par un promoteur indépendant en fonction de notre cahier des charges", a encore indiqué Louis Bordes.

Livraison au printemps 2020

Les travaux devraient commencer d’ici quelques semaines en vue d’une livraison au printemps 2020. L’usine actuelle emploie 540 personnes. Deux tiers des effectifs sont constitués par des salariés de Renault Sport Racing ou des personnels détachés de Renault. Le dernier tiers est constitué de sous-traitants. Pour autant, et même si Renault Sport connaît une croissance organique de ses effectifs pour faire face à son développement, l’extension en elle-même n’entraînera pas de création d’emplois a souligné en substance Louis Bordes.

L’usine de Viry-Châtillon a été construite par Amédée Gordini en 1969 avant de passer sous la bannière de Renault en 1974.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS