Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le monde aura besoin de 620 000 pilotes d'ici à 2036

Sybille Aoudjhane , ,

Publié le

Avec la hausse des flux touristiques, le trafic de passagers dans les avions civils augmente. La flotte mondiale doit faire face à cette croissance et doit former de nombreux pilotes. 

Le monde aura besoin de 620 000 pilotes d'ici à 2036
Cockpit d'un A380.
© Andy Mitchell - Wikimedia commons - c.c.

Le monde de l’aviation civile est de plus en plus dynamique : le nombre de passagers, le nombre de vols, le remplissage des avions... tout augmente. En 2017, le nombre de passagers des vols réguliers a atteint 4,1 milliards, en hausse de 7,1% par rapport à l’année précédente. En tout, 37 millions de vols ont été effectués. Et le remplissage des avions a atteint un nouveau record de 81,2%.

L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) juge ainsi que "d’ici à 2036, il faudra au moins 620 000 pilotes pour faire voler la flotte mondiale d’aéronefs de 100 sièges et plus". Le président du conseil de l’OACI, Olumuyiwa Benard Aliu, explique notamment que "les difficultés qui pèsent sur la planification des effectifs sont exacerbées par le nombre croissant de carrières high-tech dans d’autres secteurs d’activité qui sont en concurrence avec l’aviation pour attirer les talents prometteurs". Pour lui, le vieillissement de la population a aussi un rôle à jouer : "les effectifs du secteur aéronautique se contractent en raison du vieillissement inévitable de la population, de la baisse des taux de natalité, et d’autres facteurs d’attrition."

"Nous aurons donc clairement besoin d’augmenter les effectifs mondiaux de la prochaine génération de professionnels de l’aviation et de gérer en bonne logique leur mobilité d’un pays à l’autre et d’un employeur à l’autre", ajoute-il. L’OACI juge que sur les 620 000 pilotes dont le monde aura besoin en 2036, 80% d'entre eux ne sont pas pilote actuellement. Dans cette optique, Olumuyiwa Benard Aliu, a conclu un protocole d’accord entre l’OACI et Singapour portant sur un programme quinquennal de 6 millions de dollars, qui permettra d’offrir 40 bourses d’études et 600 bourses de perfectionnement à de jeunes professionnels de l’aviation.

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle