Pour éviter les pénuries, les fabricants de médicaments vont devoir constituer des stocks

Un décret contraignant les laboratoires pharmaceutiques français à disposer d'un stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur est entré en vigueur le 1er septembre. Une mesure qui vise à empêcher les pénuries, alors que les signalements se sont multipliés ces dernières années.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Pour éviter les pénuries, les fabricants de médicaments vont devoir constituer des stocks
Environ 50 % des médicaments disponibles en France feraient partie des MITM.

Un peu plus de 2 400 en 2020, contre 1 504 en 2019 et seulement 44 en 2008. En quelques années, le nombre de signalements de tensions d’approvisionnement et de risques de rupture de médicaments a explosé. Afin d'éviter les pénuries, le gouvernement a décidé de contraindre les laboratoires pharmaceutiques à constituer un stock de sécurité minimal de deux mois pour tous les médicaments d’intérêt thérapeutique majeur (MITM).

Selon la loi de santé de 2016, ces médicaments sont ceux "dont l’indisponibilité transitoire, totale ou partielle, est susceptible de mettre en jeu le pronostic vital des patients à court ou moyen terme, ou représente une perte de chance importante pour les patients". Les médicaments cardio-vasculaires, ceux du système nerveux, les anti-infectieux et les anti-cancéreux sont plus particulièrement exposés.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement