Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Pour étudier voire coloniser la Lune puis Mars, la Nasa sélectionne neuf entreprises

Sybille Aoudjhane ,

Publié le

La Nasa a dévoilé les noms des neufs entreprises américaines qui soutiendront ses prochaines missions sur la Lune. Selon l'Agence spatiale, il y a encore beaucoup à analyser sur le satellite naturel, les recherches pourraient donner les premières clefs pour un jour y habiter. 

Pour étudier voire coloniser la Lune puis Mars, la Nasa sélectionne neuf entreprises
Neuf sociétés spatiales américaines travailleront sur les lanceurs, systèmes et atterrisseurs avec la Nasa, pendant la prochaine décennie.
© Dylan O’Donnell

La Nasa a rendez-vous avec la lune. L’Agence spatiale américaine a dévoilé le jeudi 29 novembre les neuf entreprises avec lesquelles elle compte travailler pour atteindre son objectif. Depuis 1969, douze astronautes ont mis les pieds sur la Lune. Travailler avec ces sociétés américaines aidera la Nasa à "s’informer des nouveaux systèmes spatiaux" afin "d’envoyer des êtres humains sur la Lune au cours de la prochaine décennie".

"Ces sociétés sélectionnées fourniront la fusée et un espace de charge utile pour leurs atterrisseurs robotiques", indique la Nasa. Toutes ces entreprises sont opérationnelles sur la conception et l’exploitation des charges utiles, les lancements et les atterrissages. Elle ajoute vouloir analyser la Lune d’une nouvelle manière afin d'"étendre la présence de l’humanité au-delà de la Terre", avant de peut-être étudier Mars. "Les contrats commerciaux de services de charge utile lunaire sont des contrats à livraison indéterminée et à quantité indéterminée d'une valeur contractuelle maximale combinée de 2,6 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années", précise la Nasa.

Pour l’Agence, étudier la Lune peut encore apporter beaucoup de connaissances à la science notamment sur des sujets comme l’eau, l’oxygène ou le carburant. Son analyse peut aussi éclairer sur l’histoire du système solaire et l’évolution des planètes. 

Les neuf sociétés spatiales américaines

Certaines entreprises travaillent à la conception des engins tandis que d'autres développent surtout des systèmes de contrôle. Astrobotic Technology (Pennsylvanie) construit des robots spatiaux dont l’atterrisseur lunaire Peregrine pour la Nasa. Firefly Aerospace (Texas) conçoit des petits et moyens lanceurs aérospatiaux. Lockheed Martin Space (Colorado) va développer son atterrisseur McCandless Lunar Lander pour l’Agence. Ce robot est conçu selon le même design qu’InSight, arrivé sur Mars le 26 novembre 2018. Masten Space Systems (Californie) travaille sur un système de fusée pour les missions lunaires. Moon Express (Florida) se spécialise dans les voyages commerciaux vers la lune. Et Orbit Beyond (New Jersey) développe des vaisseaux spatiaux durables sur la surface de la Lune où mis en orbite autour d'elle. Son atterrisseur serait disponible pour 2020.

Deep Space Systems (Colorado), Draper (Massachusetts), Intuitive Machines (Houston) prennent en charge la conception, le développement, l'intégration et les tests de systèmes d’ingénierie pour les vaisseaux spatiaux d'exploration. 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle