Economie

Pour Emmanuel Macron, les entreprises doivent maintenant montrer leur engagement

, , , ,

Publié le , mis à jour le 02/09/2014 À 08H38

Vu sur le web Le nouveau ministre de l'Economie Emmanuel Macron affirme dans une interview accordée à Ouest-France et publiée le 2 septembre que " l'entreprise est au cœur de notre économie ". Le gouvernement a aidé les sociétés, c'est maintenant à elles de tenir leurs engagements souligne le remplaçant d'Arnaud Montebourg.

Pour Emmanuel Macron, les entreprises doivent maintenant montrer leur engagement © Capture vidéo iTélé

Pour Emmanuel Macron, les entreprises doivent, comme l'a fait le gouvernement, remplir leur part du contrat, a-t-il déclaré dans une interview accordée au quotidien régional Ouest-France, publiée le 2 septembre. François Hollande et Michel Sapin, ministre des Finances, avaient également insisté sur ce point. "Le gouvernement a montré son engagement à travers le CICE, le pacte de responsabilité et de solidarité. J'attends qu'il en soit de même pour les entreprises", a précisé le nouveau ministre de l'Economie, nommé dans le gouvernement Valls II.

Il ira visiter dans la journée du 2 septembre l'une des plus grandes Scop de France. Quelques jours après la déclaration d'amour de Manuel Valls aux patrons lors de son discours à l'Université d'été du Medef, Emmanuel Macron affirme : " L'entreprise est le coeur de notre économie, c'est elle qui emploie, exporte, innove. Et la scop illustre très bien l'idée que je me fais de l'entreprise : une collectivité humaine qui est aussi la propriété de ceux qui la font".

La gauche a du bon sens

Pour lui, il "n'est pas interdit d'être de gauche et de bon sens : si on ne produit pas, ma grand-mère m'a toujours dit qu'on n'avait pas grand-chose à distribuer". Et de poursuivre : "Être de gauche, pour moi, c'est en effet être efficace, recréer les conditions pour investir, produire et innover."

Le gouvernement a mis en place des mesures pour aider les sociétés insiste le ministre : "Sur le plan de la fiscalité, les choses ont beaucoup changé en faveur des entreprises. Mais la compétitivité ne se réduit pas aux charges et aux impôts. […] La compétitivité, c'est l'organisation de l'entreprise, son financement, la montée en gamme et en qualité, la meilleure adaptation du droit du travail, l'investissement productif".

Lélia de Matharel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte