Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Pour Emmanuel Macron, les entreprises doivent maintenant montrer leur engagement

, , , ,

Publié le , mis à jour le 02/09/2014 À 08H38

Vu sur le web Le nouveau ministre de l'Economie Emmanuel Macron affirme dans une interview accordée à Ouest-France et publiée le 2 septembre que " l'entreprise est au cœur de notre économie ". Le gouvernement a aidé les sociétés, c'est maintenant à elles de tenir leurs engagements souligne le remplaçant d'Arnaud Montebourg.

Pour Emmanuel Macron, les entreprises doivent maintenant montrer leur engagement © Capture vidéo iTélé

Pour Emmanuel Macron, les entreprises doivent, comme l'a fait le gouvernement, remplir leur part du contrat, a-t-il déclaré dans une interview accordée au quotidien régional Ouest-France, publiée le 2 septembre. François Hollande et Michel Sapin, ministre des Finances, avaient également insisté sur ce point. "Le gouvernement a montré son engagement à travers le CICE, le pacte de responsabilité et de solidarité. J'attends qu'il en soit de même pour les entreprises", a précisé le nouveau ministre de l'Economie, nommé dans le gouvernement Valls II.

Il ira visiter dans la journée du 2 septembre l'une des plus grandes Scop de France. Quelques jours après la déclaration d'amour de Manuel Valls aux patrons lors de son discours à l'Université d'été du Medef, Emmanuel Macron affirme : " L'entreprise est le coeur de notre économie, c'est elle qui emploie, exporte, innove. Et la scop illustre très bien l'idée que je me fais de l'entreprise : une collectivité humaine qui est aussi la propriété de ceux qui la font".

La gauche a du bon sens

Pour lui, il "n'est pas interdit d'être de gauche et de bon sens : si on ne produit pas, ma grand-mère m'a toujours dit qu'on n'avait pas grand-chose à distribuer". Et de poursuivre : "Être de gauche, pour moi, c'est en effet être efficace, recréer les conditions pour investir, produire et innover."

Le gouvernement a mis en place des mesures pour aider les sociétés insiste le ministre : "Sur le plan de la fiscalité, les choses ont beaucoup changé en faveur des entreprises. Mais la compétitivité ne se réduit pas aux charges et aux impôts. […] La compétitivité, c'est l'organisation de l'entreprise, son financement, la montée en gamme et en qualité, la meilleure adaptation du droit du travail, l'investissement productif".

Lélia de Matharel

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle