Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Pour bioMérieux, L’avenir est numérique

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Alors que les big data s’apprêtent à révolutionner la médecine, le français, qui figure parmi les leaders mondiaux du diagnostic, peaufine des équipements de nouvelle génération. Son credo : automatisation et digitalisation.

Pour bioMérieux, L’avenir est numérique
Dans son usine de Florence (Italie), bioMérieux produit des équipements de plus en plus automatisés.

%%HORSTEXTE:23%%À l’hôpital, une forte fièvre se déclare chez un patient. Signe d’une infection généralisée de l’organisme Pour le vérifier, le médecin prescrit un test de diagnostic. Une prise de sang plus tard, l’échantillon est conduit, sur un tapis roulant, jusqu’à un large automate installé dans le laboratoire d’analyses médicales de l’hôpital. Le flacon y est chargé, étiqueté, son remplissage contrôlé. L’échantillon, remué en permanence, y séjournera quelques jours, certaines bactéries se développant très lentement. S’il est positif aux micro-organismes recherchés – soit une fois sur dix –, une alerte informatique est envoyée directement sur l’écran du poste de travail du biologiste. Vite ! Il doit procéder à la "coloration" de la goutte du sang incriminé pour peaufiner le diagnostic et le communiquer au médecin afin de fixer le meilleur traitement. 

Ce scénario se déroule déjà dans le Laboratoire du futur de bioMérieux, à son siège de Marcy-l’Étoile, près de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Usine Nouvelle N°3357-3358

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3357-3358

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2013 de L’Usine Nouvelle

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle