Pour 2030, Jean-Bernard Lévy veut un EDF à la fois plus local et plus international

Arrivé il y a dix mois à la tête d’EDF, le PDG Jean-Bernard Lévy a initié une stratégie à l’horizon 2030. Sans abandonner la centralisation et le socle nucléaire, le groupe affirme vouloir se renforcer dans les services à l’énergie et les renouvelables.

Partager

Jean-Bernard Levy - D.R

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

A l'occasion du colloque Climat-Energie, organisée par EDF le mardi 15 septembre, Jean-Bernard Lévy a rappelé les grands axes de la stratégie de son groupe à l'horizon 2030. Le projet du patron d'EDF s'inscrit dans le cadre de loi de transition énergétique votée en août et se lit à l'aune de la COP21 qui se déroulera à Paris en décembre prochain, assure-t-il.

Le premier objectif du programme "Cap 2030" est "un engagement à être plus près de ses clients. Nous avons historiquement un modèle monolithique. Il assure la sécurité d'approvisionnement et la compétitivité", explique Jean-Bernard Lévy. "Nous voulons compléter ce modèle par des services énergétiques, issus des technologies de la digitalisation", ajoute-t-il. Pour cela, le groupe compte beaucoup sur la prise de contrôle de Dalkia France, fin 2014.

Un socle nucléaire fort

Le deuxième objectif est le "renforcement de la stratégie bas carbone". Pour cela, le patron de l’électricien historique veut renforcer le socle nucléaire. "En ce sens, le rapprochement d’EDF et de l’activité réacteur d’Areva est une priorité stratégique", assure-t-il.

Le PDG veut aussi mettre l’accent sur les renouvelables, jugeant qu’avec un prochain appel d’offres solaire en-dessous de 100 euros par mégawattheure, cette énergie va jouer un rôle de plus en plus important dans le mix électrique. "Notre rôle est de mettre en place un système centralisé robuste et souple et de le compléter avec des renouvelables dans les territoires", résume-t-il.

Troisièmement, Le PDG affirme vouloir s’engager plus fortement à l’international. "La croissance n’est pas en Europe, alors qu’EDF est à 95 % en Europe", constate-t-il.

contraintes financières

Ce plan de bataille est soumis cependant à des contraintes financières. EDF doit faire face à de lourds investissements pour le grand carénage (55 milliards d’euros d’ici 2025) et pour mettre en place les mesures de sûreté post-Fukushima. Elles doivent permettre "d’étendre la durée de vie des réacteurs à 50, voire 60 ans", précise-t-il. Par ailleurs, le groupe anticipe le remplacement des réacteurs nucléaires et va investir dans le développement des renouvelables. Dans le même temps, EDF, endetté, doit aussi assurer de conséquents dividendes à l’Etat actionnaire, explique le PDG.

Face à ces multiples contraintes, Jean-Bernard Lévy juge qu’il faut désormais "focaliser l’investissement. Il y a eu une dispersion avec l’Allemagne, l’Italie, La Grande-Bretagne… où de grands groupes ont été acquis. Aujourd’hui, il faut une meilleure concentration des projets", prévoit le grand patron.

Ludovic Dupin

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS