Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Poujoulat investit 14 millions d’euros en Haute-Saône

, , , ,

Publié le

Le premier fabricant européen de systèmes d'évacuation de fumée Poujoulat crée une unité de production de bois bûche densifié à Demangevelle (Haute-Saône). Avec cette nouvelle implantation, le fumiste accentue sa diversification dans les produits de chauffage naturel qui pèsent déjà 15 % de l’activité.

Poujoulat investit 14 millions d’euros en Haute-Saône
Poujoulat crée une unité de production de bois bûche densifié à Demangevelle (Haute-Saône).
© Poujoulat

Après l’Indre et la Loire, Poujoulat choisit le département de la Haute-Saône pour produire du bois bûche à haute performance. Le numéro un européen des conduits de cheminée et sorties de toit métalliques s’implante sur la commune de Demangevelle, dans une ancienne filature en friche qu’il va complètement restructurer et équiper pour 14 millions d’euros.

L’outil industriel comprendra un parc à bois, une ligne de fendage, une chaudière, des étuves et du matériel de conditionnement. Ce développement opérationnel fin 2015, est piloté par la filiale spécialisée du fumiste, Euro Energies (15 % de l’activité), et permettra de créer 50 emplois dans les deux ans.

30 à 40 % d’énergie supplémentaire

Dans une filière de bois de chauffage encore peu structurée en France, l’entreprise mise sur la qualité. Ses produits, coupés de 20 à 40 cm, sont écorcés, tranchés, nettoyés, séchés à 15 % d’humidité, brossés et stockés sur palettes de 1 mètre cube à 1,6 mètre cube. "Grâce à notre process, nos bûches dégagent 30 à 40 % d’énergie supplémentaire et ne noircissent pas les vitres des foyers fermés", explique Frédéric Coirier, le président du directoire de Poujoulat. Le dirigeant veut préparer localement jusqu’à 200 000 stères par an qu’il destine à la grande distribution, aux libres-services agricoles, jardineries, âtriers et installateurs de cheminées, soit environ 1 000 points de vente.

Un groupe bien structuré

Basé à Granzay-Gript près de Saint-Symphorien (Deux-Sèvres), le groupe Poujoulat (223 millions d’euros de chiffre d’affaires, 1 600 salariés) exploite 17 filiales, dont quatre unités industrielles à l’étranger, en Allemagne, Pologne, Belgique et Danemark. Il possède par ailleurs avec Beirens, à Buzançais (Indre), un fabricant de cheminées industrielles (15 % de l’activité), avec Westaflex, non loin de Tourcoing (Nord), un spécialiste des conduits flexibles destinées au chauffage, à la ventilation, à la réduction de bruit et à la protection de canalisations de fluides médicaux. Poujoulat intègre également pour compléter ses savoir-faire, la Tôlerie Forézienne (Loire) et Solaires Énergies (Deux-Sèvres), concepteur de systèmes photovoltaïques intégrés pour maisons individuelles.

Didier Hugue

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle