Portrait du grand emprunt à l'heure du premier bilan de Nicolas Sarkozy

Le président de la République fait de ce plan d'investissement le sujet majeur d'une conférence de presse organisée ce matin du lundi 27 juin. Le programme, lancé en 2009, doit permettre de répartir 35 milliards d'euros entre les différentes filières industrielles.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Portrait du grand emprunt à l'heure du premier bilan de Nicolas Sarkozy

C'est une des principales mesures de soutien à l'économie du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Le grand emprunt, géré par le commissaire à l'investissement René Ricol, doit permettre d'injecter 35 milliards d'euros dans des secteurs statégiques. Pour poser le cadre de sa campagne pour 2012, Nicolas Sarkozy se devait de dresser le bilan de cette mesure.

Cinq secteurs stratégiques ont été définis : l'enseignement supérieur, la recherche, les filières industrielles, le développement durable et le numérique. Ces domaines sont transversaux et touchent plusieurs filières industrielles. Des projets précis y seront sélectionnés pour bénéficier d'une partie des fonds. Un an et demi après le lancement de ce programme, tous les appels d'offres ont été lancés. Certains projets ont déjà été retenus et les premiers versements ont été effectués. Le secteur aéronautique a été l'un des premiers servis.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Des grands thèmes ont été fixés. Le secteur numérique va ainsi récolter 4,5 milliards d'euros avec l'objectif de généraliser l'Internet à haut-débit. Les 8 milliards alloués à la recherche seront utilisés prioritairement dans le domaine de la santé, en mettant l'accent sur les biotechnologies et la capitalisation des start-ups. Les 35 milliards proviennent de deux sources : 22 milliards ont été levés sur les marchés et 13 sont issus du remboursement des prêts consentis aux banques en 2008.

La recherche a été le premier secteur stratégique pour lequel l'attribution des fonds a été décidée. En mars dernier a été publiée une liste de cent laboratoires allant bénéficier du grand emprunt. Aujourd'hui Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il détaillerait les affectations de 20 milliards d'euros de dépenses spplémentaires.

Pour aller plus loin, retrouvez le dossier de l'Usine Nouvelle sur le grand emprunt (réalisé fin 2010).

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS