Porte-monnaie électronique : vers une standardisation

Avec le développement de la vente en ligne et l'arrivée de l'euro, les initiatives se multiplient autour du porte-monnaie électronique. Mais la standardisation est loin.

Partager

Porte-monnaie électronique : vers une standardisation

Le principe est séduisant : payer tous ses petits achats (moins de 50 francs, par exemple) à l'aide d'une carte à puce valable dans toute la zone euro et sur le Web. Le porte-monnaie électronique (PME), comme son nom l'indique, est un moyen de paiement électronique qui doit simplifier le règlement des petites sommes, ou éviter l'usage inadapté de la carte de crédit (dont le coût de transaction est trop élevé). La vente sur Internet est particulièrement visée, mais aussi les distributeurs automatiques en tout genre, les petits commerces, les transports, etc. Des expérimentations (et des réalisations) ont déjà eu lieu à travers le monde. Mais deux événements viennent de relancer le processus. A l'échelle internationale, c'est la publication des spécifications CEPS (Common Electronic Purse Specifications), permettant l'interopérabilité entre les différents systèmes de PME, et soutenues par la plupart d'entre eux. En France, il s'agit de la création de la Société financière du porte-monnaie électronique interbancaire (SFPMEI), dont le rôle sera d'émettre et de garantir la monnaie électronique et de certifier la sécurité des systèmes de PME. " Nous devons être un acteur de la convergence entre les différents porte-monnaie électroniques ", affirme Michel Renault, président de la SFPMEI. L'euro stimule la convergence des systèmes Lourde tâche, puisque les trois expérimentations en cours en France sont aujourd'hui incompatibles... La première, Modeus, soutenue par la Société générale, les Caisses d'épargne, la RATP, la SNCF..., teste en région parisienne un système combiné de PME et de paiement des transports. Moneo (sept banques impliquées) expérimente pour sa part, à Tours, une carte multiapplication (carte bancaire, PME, services municipaux). Enfin, le Crédit mutuel proposera en juin des cartes PME Mondex en euros (le système Mondex est déjà présent dans de nombreux pays). L'arrivée de l'euro ne peut que stimuler la convergence des systèmes. " Les PME européens se doivent d'être interopérables avant l'arrivée de la monnaie unique, en janvier 2002 ", estime Armand Linkens, P-DG de Proton, une PME d'origine belge (7 millions de cartes) présente dans cinq pays. Mais l'état d'avancement des pays européens et leur degré d'engagement dans CEPS étant très variables, la partie n'est pas gagnée.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
A LIRE AUSSI
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS