Porsche vise les 200 000 véhicules vendus en 2015

Porsche s'attend à porter ses ventes de voitures à au moins 200 000 unités en 2015, ce qui lui permettrait d'atteindre un objectif planifié trois ans plus tôt, après des livraisons records en 2014.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Porsche vise les 200 000 véhicules vendus en 2015
Porsche s'attend à porter ses ventes de voitures à au moins 200.000 unités en 2015, ce qui lui permettrait d'atteindre un objectif planifié trois ans plus tôt, après des livraisons records en 2014. /Photo prise le 5 février 2014/REUTERS/Tobias Schwarz

Le constructeur allemand a annoncé jeudi un bond de 39% sur un an de ses ventes en décembre, avec 20 644 voitures de sport et SUV livrés. Sur l'année 2014, les livraisons atteignent le chiffre record de 189 849 unités, soit un gain de 17% par rapport à 2013.

Plus de deux tiers des modèles Porsche vendus sont des SUV, le nouveau Macan arrivé en avril chez les concessionnaires ayant dopé les ventes.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Environ 34 000 des 45 000 automobilistes ayant acheté le Macan, un SUV plus petit que le Cayenne, sont de nouveaux clients et possédaient auparavant des modèles BMW, Mercedes ou d'autres marques, a déclaré à la presse Matthias Müller, le président du directoire de Porsche, au siège du constructeur à Stuttgart, en Allemagne.

Matthias Müller, âgé de 61 ans, a assuré qu'il n'était pas candidat à la succession de Martin Winterkorn, le président du directoire du groupe Volkswagen, maison mère de Porsche.

Martin Winterkorn, âgé de 67 ans, a alimenté les spéculations sur son départ avec la publication d'une interview en octobre dans laquelle il relevait qu'il aurait 69 ans à l'expiration de son contrat en décembre 2016.

"Je ne suis pas un candidat potentiel à la succession de Winterkorn", a déclaré Matthias Müller. "Je suis aussi trop vieux pour le poste. Ce n'est pas une solution pour VW de mettre une personne de 63 ans à la barre en 2016".

Avec Reuters (Ilona Wissenbach; Claude Chendjou pour le service français)

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS